Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie se trouve au cœur d’un grave scandale concernant ses vols, a appris Dnalgerie ce lundi de sources concordantes.

Advertisement

Les polémiques s’enchaînent depuis plusieurs mois chez Air Algérie. En effet, la compagnie aérienne nationale a été pointée du doigt à maintes reprises au sujet de certaines pratiques de ses employés au niveau des aéroports du pays, mais également à l’étranger.

Ces dernières semaines, de nombreux passagers, mais également des représentants de la communauté nationale à l’étranger ont dénoncé les pratiques de certains employés de la compagnie aérienne algérienne. C’est notamment le cas d’une cliente qui a partagé sa mésaventure sur le réseau social Instagram. Cette dernière, qui avait réservé un vol avec Air Algérie il y a quelques semaines a en effet pointé du doigt la compagnie nationale après que son père ait été victime d’un comportement dont le moins que l’on puisse dire est qu’il est honteux. Le concerné, qui est atteint d’une maladie nécessitait en fait d’avoir constamment une bouteille d’oxygène sur lui pour pouvoir respirer.

La passagère qui a révélé l’affaire a indiqué avoir commandé des bouteilles d’oxygène auprès de la compagnie nationale, qui a confirmé sa commande, mais n’a toutefois pas fourni le matériel exigé le jour du vol. « Ils nous ont menti, et nous laissent bloqués ici à l’aéroport, moi et mon frère pour qu’on ne puisse pas rejoindre mon père dans l’avion. Ils nous ont dit que notre commande était confirmée, mais le chef d’escale est introuvable, ils nous ont menti », s’était elle indignée.

Voyages : Air Algérie au cœur d’un grave scandale

Dans ce contexte, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie se trouve encore une fois au centre d’un grave scandale concernant ses vols à destination de l’Algérie. Cette fois, la polémique concerne le vol AH4003 sur la ligne Tunis-Alger, qui était prévu pour décoller ce lundi 28 février à 19h00.

Néanmoins, le vol en question connait un retard de plus de deux heures à l’heure où nous mettons en ligne. Des passagers interrogés sur place par Dnalgerie n’ont d’ailleurs pas manqué de dénoncer ce retard. « Ils nous ont laissés livrés à nous-même. Ni informations, ni eau, ni nourriture. Je ne leur pardonnerai jamais cela. Moi qui suis enceinte de sept mois  », nous dit notamment Celia, qui a pris un vol depuis Paris avec escale à Tunis dans l’espoir de rallier l’Algérie pour un tarif inférieur à ceux des vols directs Paris-Alger.

« Je dois travailler demain à 08h du matin à Sétif, je me retrouvé bloqué ici à Tunis. Un membre de ma famille m’attend à l’aéroport d’Alger depuis 19h. C’est intenable », s’indigne pour sa part Yanis, employé d’une société nationale qui dit être parti en vacances pour quelques jours en France.

Interrogés par Dnalgerie, des employés de la compagnie nationale à Tunis disent ne pas avoir d’informations, et ignorer les raisons de ce retard. Certains stewards disent également que c’est dû à l’absence d’un plan de vol. « Nous n’avons pas de plan de vol, et l’aviation civile (tunisienne, ndlr) nous refuse le décollage sans ce document », confie ainsi un employé d’Air Algérie qui a tenu à garder l’anonymat. À l’heure où nous mettons en ligne, le vol concerné n’a d’ailleurs toujours pas décollé. Affaire à suivre…

Lire également : Vols vers l’Algérie en été : Transavia s’exprime

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici