Connect with us
istanbul escort
beylikdüzü escort

Algérie Visas et Voyages

Aéroport international d’Alger : un énorme coup de gueule des voyageurs algériens

Aéroport Alger voyageurs

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Les voyageurs algériens embarquant au départ de l’aéroport international d’Alger ont poussé un énorme coup de gueule, au sujet de l’attente jugé un peu trop longue, avant de pouvoir accéder à l’enceinte aéroportuaire. 

Ainsi, plusieurs voyageurs sont unanimes à dire qu’ils perdent beaucoup de temps au niveau de la porte d’entrée de l’aéroport d’Alger. Bien que ce dernier ait plusieurs accès, les services de sécurité n’ouvrent qu’une seule porte, et ce pour procéder au contrôle de tous les bagages. Ce ne qui semble pas du tout être du gout de bon nombre de personnes.

Aéroport d’Alger : les voyageurs se plaignent énormément de l’attente trop longue

Il est à signaler que, bon nombre de voyageurs ont exprimé leur désarroi face à cette situation sur les réseaux sociaux. « C’est l’inconvénient d’avoir des aéroports où les bagages sont scannés avant d’entrer au terminal. Mais il devrait y avoir normalement plusieurs entrées pour augmenter le flux. Cela posera un gros problème lorsque le flux de passagers attendu sera au max, notamment au cours de l’été prochain », s’indigne un internaute dans un groupe Facebook ayant trait aux voyages depuis et vers le sol algérien.

« Malheureusement, le problème n’est pas le flux à mon avis. Il y a 1 voyageur et 10 accompagnants. Donc, au passage du contrôle d’entrée il faut fouiller tout le monde », écrit un autre voyageur, toujours sur le même réseau social.  « Les bagages sont scannés à l’entrée de l’aéroport. C’est du n’importe quoi. On a vu que même avec ce système, plusieurs personnes ont pu quand même atteindre les avions et mourir en essayant d arriver en Espagne.», s’emporte un jeune homme.
Par ailleurs, le ministre des algérien des transports, Abdallah Moundji, a procédé, samedi 18 juin à Alger, à l’installation de Mohamed Layache Akacem en qualité de nouveau directeur général de l’Etablissement de gestion de services aéroportuaires (EGSA) de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediène, à la place de Tahar Allache qui a été récemment démis de ses fonctions.
Lire également :
Advertisement

Trending