Voyages et immigration – Abdelouahab Yagoubi, député de l’immigration, s’est exprimé ce matin sur sa page Facebook à propos de l’organisation dite « médiocre » de l’agence d’Air Algérie à Paris.

Advertisement

Depuis le 28 aout dernier, le nombre de vols entre l’Algérie et la France a fortement augmenté. Les différentes compagnies aériennes opèrent désormais un total de 48 liaisons entre les deux pays. Ce nombre de vols est le plus élevé en comparaison avec les autres pays concernés par la réouverture partielles des frontières algériennes car la France abrite une importante communauté algérienne.

Suite à la dégradation de la situation sanitaire dans les deux pays, la compagnie nationale algérienne Air Algérie avait décidé de clôturer momentanément les portes de sa plus grande agence en France située dans la capitale : Paris. Ce n’est qu’à partir du 1er septembre dernier que l’office a repris son activité. Un protocole sanitaire strict a été instauré pour garantir de bonnes conditions de travail pour les employés et d’accueil pour les clients.

L’agence effectue les différentes opérations de réservation, remboursement et revalidation des billets d’avions Air Algérie.

Adbelouahab Yagoubi s’exprime à propos de l’organisation de l’agence Air Algérie à Paris

Sur sa page Facebook officielle, le député de l’immigration Abdelouahab Yagoubi, s’est exprimé ce matin au sujet de l’organisation de l’agence d’Air Algérie Paris Opéra. En effet, après sa réouverture le 1er de ce mois de septembre, le cabinet a connu un flux très important de clients. Il faut savoir qu’actuellement, il y a une forte demande sur les vols reliant la France avec l’Algérie.

« Combien avons-nous souffert quand nous voyions comment les imbéciles insultaient les personnes âgées, hommes et femmes dans les bureaux de poste et les banques, -faisant les files d’attentes assis par terre- c’est alors qu’ils exportent leur médiocrité pour l’oppression et l’humiliation des Algériens à l’étranger » a-t-il écrit.

« Ce matin, à l’approche de l’Opéra de Paris, l’agence aérienne algérienne se distingue des autres compagnies et bureaux de tourisme internationaux avoisinants par le chaos de la gestion et la médiocrité de l’accueil » a-t-il ajouté. « Sept heures du matin, soit deux heures avant l’ouverture des bureaux et des départements, le numéro atteint le nombre de 192 ! », « Personne ne savait que ladite médiocrité allait s’amplifier et s’exporter à l’étranger, disparaissez ! » a-t-il conclut.

Lire également : Algériens de France : Air Algérie annonce enfin une bonne nouvelle

Advertisement