Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a publié hier jeudi de nouvelles conditions de voyage vers la France pour les algériens.

Advertisement

Les vols entre l’Algérie et la France ont repris depuis le 1er juin dernier. Le nombre de liaisons, qui était au départ à moins de vingt par semaine, est actuellement à 48 vols hebdomadaires depuis le 28 août dernier.

Sur ce chiffre, la compagnie nationale Air Algérie assure 24 vols. Le reste des liaisons est, lui, partagé entre Air France, ASL Airlines, Transavia et Vueling Airlines. Lesdites compagnies desservent les aéroports d’Alger, Oran et Constantine au départ de Paris Orly, Roissy Charles de Gaulle, Montpellier, Lille, Lyon et Marseille.

Il est également à noter que les conditions de voyage entre les deux pays ont connu plusieurs modifications depuis le début du mois de juin dernier. Les autorités algériennes avaient notamment imposé au départ une période de confinement de 5 jours pour l’ensemble des voyageurs entrant en Algérie.

La France avait, de son côté, durci les conditions d’entrée sur son territoire après avoir classé l’Algérie sur sa liste rouge le 21 août dernier. Cette mesure avait toutefois fini par être levée au milieu du mois d’octobre.

Voyages Algérie-France : nouvelle mise à jour des conditions

D’ailleurs, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie a publié hier jeudi de nouvelles conditions de voyage en France pour les algériens. Comme le précise la même source, lesdites conditions changent selon le statut vaccinal des voyageurs : les personnes vaccinées sont ainsi soumises à moins de restrictions que les personnes non-vaccinées.

La première catégorie de voyageurs mentionnée doit ainsi fournir la preuve d’un schéma vaccinal complet, ainsi qu’un engagement sur l’honneur d’absence de symptômes ou de contact avec un cas avéré de Covid-19.

Les vaccins reconnus en France sont Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson, rappelle la compagnie aérienne nationale. Les autorités françaises reconnaissent également le vaccin chinois Sinovac, largement utilisé en Algérie. Les personnes qui ont reçu ce vaccin doivent toutefois recevoir une dose de rappel de Pfizer ou de Moderna pour bénéficier du statut de voyageur vacciné. Les deux vaccins mentionnés ne sont néanmoins pas disponibles en Algérie.

Pour les personnes non-vaccinées, les conditions de voyage sont plus strictes. L’Algérie étant toujours classée sur la liste orange de la France, ces personnes doivent remplir une attestation d’entrée sur le territoire de ce pays européen spécifiant un motif impérieux pour leur voyage, ce document doit être accompagné des pièces justificatives du motif présenté.

Les voyageurs non-vaccinés doivent également s’engager à subir un test antigénique et à se soumettre à une période d’isolement de sept jours une fois arrivés en France. De même, ces personnes doivent également remplir une déclaration sur l’honneur attestant de l’absence de symptômes ou de contact avec un cas avéré de Covid-19, ainsi qu’une fiche de traçabilité.

L’ensemble des documents nécessaires pour les deux catégories de voyageurs sont téléchargeables sur le site web du ministère français de l’Intérieur, a indiqué la compagnie aérienne nationale dans sa mise à jour publiée hier jeudi.

Lire également : France-Algérie : une compagnie lance des vols à 41 Euros

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici