Voyages et immigration – La compagnie aérienne française, Air France se trouve au centre d’un nouveau scandale en Algérie. Ledit transporteur aérien est en effet au centre des critiques à cause de la qualité des repas servis à bord de ses appareils.

Advertisement

La reprise des vols entre l’Algérie et la France, effective depuis le 1er juin dernier, a été émaillée de nombreuses polémiques depuis plusieurs mois. Air France, qui assure des vols entre les deux pays depuis l’été dernier, fait notamment partie des compagnies largement critiquées par les voyageurs.

La compagnie française précédemment mentionnée fait notamment partie de celles qui pratiquent les tarifs les plus élevés du marché. À titre d’exemple, des billets sont mis en vente sur son site web officiel à des prix pouvant aller jusqu’à près de 800 euros pour un aller simple en décembre prochain.

Avec ces tarifs, il faut compter au moins 1000 euros par personne pour un aller-retour sur la ligne Paris-Alger. Les voyages pour les familles nombreuses peuvent ainsi coûter jusqu’à 3000 ou 4000 euros avec la principale compagnie aérienne en France.

Air France au centre d’un nouveau scandale en Algérie

En plus de ses tarifs élevés pour les vols vers l’Algérie, Air France vient de se retrouver au centre d’un nouveau scandale concernant la qualité des repas servis à bord de ses appareils. Sur les réseaux sociaux, les critiques à ce sujet se font en effet de plus en plus véhémentes envers la compagnie française.

Il faut d’ailleurs dire que pour des tarifs aussi élevés que ceux d’Air France, les voyageurs s’attendaient au moins à un service de qualité pendant leur vol. Hier mardi, un voyageur a notamment partagé une photo prise à bord d’un avion de la compagnie française, qui montre un repas composé d’un biscuit de quelques grammes et d’un verre d’eau. « Billet payé 1100 euros aller-retour », écrit l’auteur de la publication.

« Moi j’ai eu droit à un bonbon avec eux », commente un autre internaute, visiblement peu surpris de la qualité du service offert par la compagnie française.

Rappelons que pour sa part, Air Algérie n’a également pas échappé aux critiques des internautes concernant sa politique au sujet des prix des billets. Plusieurs voyageurs ont ainsi accusé la compagnie nationale d’avoir délibérément retiré ses billets pour les vols directs en décembre de son site internet, pour les remplacer avec des billets plus chers, comprenant des escales à Oran ou Constantine. « Ils vendent les billets les moins chers uniquement au niveau des agences, car ils savent pertinemment que les gens vont préférer débourser 5 ou 6000 dinars de plus plutôt que de faire la queue pendant une journée pour un billet », estime notamment un voyageur interrogé par Dnalgerie à l’aéroport international d’Alger.

Lire également : Vols France-Algérie : du nouveau pour la diaspora

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici