USA/Algérie– Le secrétaire américain à la défense, Mark Esper est arrivé en Algérie hier jeudi. Le chef du Pentagone a effectué sa visite dans le cadre d’une tournée maghrébine. Il s’agit de la première visite d’un responsable américain de ce rang depuis 2006.

Advertisement

« Nous avons évoqué les voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la coopération entre les armées des deux pays », a notamment déclaré M.Esper à l’issue de son entrevue avec le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune. « le respect de la souveraineté des Etats et les libertés, ainsi que les questions d’intérêt commun », ont également été parmi les questions abordées, a ajouté le responsable américain.

Pentagone-Algérie : les activités « pernicieuses » de la Chine et de la Russie

Il est à noter que Mark Esper a effectué sa visite dans le cadre d’une tournée en Tunisie, en Algérie et au Maroc. Selon le Pentagone, cette tournée a pour objectif de renforcer les relations avec les trois pays, d’évoquer la menace terroriste mais également « l’instabilité régionale exacerbée par les activités pernicieuses de la Chine et de la Russie sur le continent ».

L’Algérie possède « l’une des armées les plus puissantes d’Afrique »

Cette visite du chef du Pentagone, la première du genre en Algérie depuis celle de Donald Rumsfeld en 2006, était déjà en préparation depuis de nombreux mois. Ainsi, elle avait été précédée en septembre dernier de celle du chef des forces américaines en Afrique, le général Stephen Townsend. Selon le cabinet américain North Africa Risk Consulting (Narco), il y a également eu plusieurs rencontres entre des officiels des deux pays au cours de ces deux derniers mois.  « L’Algérie possède l’une des armées les plus puissantes d’Afrique et dispose d’une expertise significative dans les opérations de lutte contre le terrorisme. Son armée possède des plateformes avancées sur terre, air et mer », décrit notamment le département de la défense américain sur son site officiel.

Lire également :

Le passeport algérien parmi les moins puissants au monde

Advertisement