Voyages – Les vols de rapatriement d’Air Algérie, dont la plupart ont été annulés il y a quelques jours, devraient reprendre prochainement. C’est ce qu’indique en effet le site spécialisé Visa Algérie, citant des sources au sein de la compagnie nationale.

Selon la même source, Air Algérie devrait en effet reprendre prochainement ses vols spéciaux. Ainsi, le comité scientifique de surveillance de la pandémie de Covid-19 s’est dit favorable à une reprise des vols de rapatriement d’Air Algérie, a indiqué la même source. Alors qu’elle devait effectuer des vols depuis le Canada, la France, l’Espagne, l’Allemagne et les Émirats Arabes Unis, la compagnie nationale n’a, rappelons-le, maintenu que les vols depuis la capitale française.

Le même média sus-cité indique que la suspension des vols de rapatriement serait due à la mauvaise gestion de ceux-ci, et à une volonté des autorités d’instaurer des mesures plus simples au profit des ressortissants algériens. Dans ce sens, la gestion des autorisations spéciales, nécessaires pour l’embarquement à bord des vols de rapatriement, devrait être confiée au ministère des affaires étrangères. Notons que ces autorisations n’ont pas manqué de susciter la colère des ressortissants algériens établis à l’étranger. Plusieurs députés, dont Noureddine Belmeddah et Samir Chaabna notamment, sont montés au créneau pour demander la suppression de cette mesure.

Réouverture des frontières et reprise des vols en Algérie : ce que l’on sait

Par ailleurs, et outre les vols de rapatriement, rappelons que la question de l’ouverture des frontières reste toujours d’actualité en Algérie. Les autorités n’ont en effet toujours pas annoncé de date pour cette décision, qui tarde à venir alors que cette mesure vient de boucler son dixième mois. Selon les nombreux spécialistes qui se sont exprimés jusqu’ici, la réouverture des frontières de l’Algérie risque de tarder encore quelques mois. Cette mesure dépend en effet de la situation sanitaire en Algérie, mais également à l’étranger et notamment en Europe.

« Il faut savoir que la réouverture des frontières est tributaire d’une décision régalienne des hautes autorités du pays en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique mondiale. Si chez nous, elle est plutôt satisfaisante, en Europe, en France notamment, elle est difficile », a déclaré, ce lundi 18 janvier, le Dr Mohamed Bekkat Berkani.

Lire également : vols annulés : Air Algérie pointée du doigt en France