Voyages et immigration – Une compagnie aérienne étrangère propose des vols au départ de la Belgique vers l’Algérie. Il s’agit de TUI FLy, qui a mis en vente des billets entre les deux pays sur son site internet.

Advertisement

Plus de six mois après la réouverture partielle des frontières algériennes, de nombreux voyageurs s’interrogent sur les réservations avec les différentes compagnies aériennes. Toujours confrontés à la confusion, ceux-ci hésitent en effet avant de réserver de crainte de voir leur vol annulé à quelques jours de la date prévue, et de devoir ensuite entamer des démarches souvent très lentes pour obtenir un remboursement.

En parallèle, de nombreuses compagnies continuent également de proposer des billets pour des vols faisant partie de leur programme annuel, bien que ceux-ci ne soient pas autorisés par le gouvernement algérien. Une situation qui favorise donc la confusion parmi les passagers, qui sont nombreux à poser des questions dans ce sens sur les réseaux sociaux.

Une compagnie étrangère propose des vols Belgique-Algérie

Dans ce contexte, une compagnie aérienne étrangère propose des vols entre la Belgique et l’Algérie. Il s’agit de TUI Fly, qui a mis en vente des billets pour des liaisons entre les aéroports de Charleroi et d’Alger. De nombreux internautes ont partagé des captures d’écran du site de ladite compagnie ce jeudi 13 janvier, et s’interrogent sur la validité de ces vols.

Il faut noter dans ce contexte que la Belgique ne fait pas partie des pays concernés par la réouverture partielle des frontières algériennes. Pour se rendre sur le territoire national, les algériens résidant dans ce pays doivent se rendre en France ou dans un autre pays desservi par Air Algérie.

TUI Fly ne fait également pas partie des compagnies autorisées à desservir l’Algérie. Les billets qu’elle propose concernent donc des vols faisant partie du programme annuel, qui dépend de l’ouverture complète des frontières algériennes.

Il est d’ailleurs à noter que ce n’est pas la première fois que cette compagnie suscite la confusion en mettant en vente des billets dans le sens Belgique-Algérie. En septembre dernier, elle avait fait l’objet de vives critiques de la part des algériens de la diaspora, qui l’avaient accusé de vendre ces billets tout en sachant que les vols n’allaient pas avoir lieu.

« Il y a peu de perspectives de réouverture des frontières de l’Algérie avec la Belgique. Par conséquent, nous appliquons un délai de rétractation de 4 semaines. Les vols restent en vente car cette route est traditionnellement caractérisée par des réservations de dernière minute et l’impact sur nos clients est donc limité », avait expliqué le porte-parole de cette compagnie aérienne. Une explication qui, notons-le, a été loin de convaincre les ressortissants nationaux établis en Belgique.

Lire également : Vols vers l’Algérie : du nouveau chez Transavia

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici