Voyages et immigration – Une compagnie aérienne française suscite actuellement une vive polémique en Algérie au sujet de la qualité du service à bord de ses vols. Il s’agit d’ASL Airlines, qui a fait l’objet de vives critiques sur les réseaux sociaux.

Advertisement

Les vols entre l’Algérie et la France ont repris depuis le 1er juin dernier. Actuellement, il y a un total de 48 vols par semaine entre les deux pays, dont la moitié est assurée par Air Algérie. Ce chiffre reste néanmoins très faible face à la forte demande. Rappelons en effet qu’avant la crise sanitaire, le nombre de liaisons entre les deux pays s’élevait à une soixantaine par jour.

Cette situation a engendré de nombreuses polémiques au fil des mois, surtout en ce qui concerne les prix des billets jugés excessivement élevés. Les membres de la diaspora algérienne, ainsi que plusieurs personnalités politiques ont ainsi appelé à une ouverture totale des frontières, estimant qu’il s’agit là de l’unique solution pour faire baisser les prix.

Il y a quelques jours, ASL Airlines et Transavia avaient d’ailleurs été vivement critiquées pour leurs tarifs au départ de Lyon et de Montpellier. Les deux compagnies vendent en effet les billets au départ de ces deux villes françaises à partir de 500 euros en moyenne pour un aller simple. Ceci n’a pas manqué de susciter de vives réactions parmi les voyageurs, d’autant plus que la compagnie Transavia propose des billets vers Sfax (Tunisie) à partir de 49 euros pour pratiquement la même distance que vers Alger.

Une compagnie française suscite une vive polémique en Algérie

Une autre compagnie française suscite d’ailleurs une vive polémique en Algérie concernant la qualité de son service à bord de ses vols. Il s’agit d’ASL Airlines, qui a été largement critiquée suite à la publication sur les réseaux sociaux d’une image montrant un repas servi sur un appareil de ladite compagnie.

Un voyageur a en effet publié une image du repas auquel il a eu droit sur un vol Paris-Alger d’ASL Airlines. Ledit repas est constitué d’une bouteille d’eau de petit format ainsi que d’une madeleine. « Nous sommes bien arrivés en Algérie. Nous avons payé 700 euros pour avoir droit à une madeleine et une bouteille d’eau comme repas », a écrit l’auteur de la publication.

Il est à noter que ce n’est pas la première fois que les passagers critiquent la qualité des repas des compagnies desservant l’Algérie. Il y a quelques jours, un autre internaute avait partagé l’image d’un biscuit et d’un verre d’eau, servis en guise de repas sur un vol d’Air France. « Billet payé 1100 euros en aller-retour », avait-il commenté.

Lire également : Obtention des visas : nouveaux assouplissements en Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici