Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Diaspora algérienne

Algériens de France : le gouvernement français annonce un tour de vis

Published

on

Algériens France

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Un mois après la mort de la jeune Lola, sauvagement tuée à l’âge de 12 ans, le 14 octobre dernier, par une ressortissante algérienne en situation irrégulière en Hexagone, dans l’immeuble dont ses parents étaient les gardiens, le gouvernement français annonce un tour de vis relatif aux Algériens de France.

Ainsi, le ministre de l’Intérieur français hausse le ton. Gérald Darmanin a demandé, jeudi 17 novembre, aux préfets de durcir l’application des obligations de quitter le territoire français (OQTF). “Je vous demande d’appliquer à l’ensemble des étrangers sous OQTF la méthode employée pour le suivi des étrangers délinquants”, a écrit le ministre dans une instruction consultée par l’AFP.

Algériens en situation irrégulière en France : ce que compte faire Gérald Darmanin

Pour ce faire, le ministre appelle les préfets à délivrer les OQTF “à l’issue d’une interpellation ou d’un refus de titre de séjour” et d’“exercer une véritable ‘police du séjour’. Outre le rappel du droit déjà applicable, le ministre de l’intérieur demande l’inscription “systématique” des personnes sous OQTF au Fichier des personnes recherchées afin de “comptabiliser tous les étrangers sous OQTF quittant le territoire national, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui”.

Dans ledit document, Gérald Darmanin demande également que les étrangers sous OQTF soient “systématiquement” assignés à résidence, “à une adresse fiabilisée” et non “de complaisance”, lorsqu’ils ne peuvent pas être placés en centre de rétention administrative. Il rappelle aussi sa volonté de rendre “impossible” la vie des personnes sous OQTF en s’assurant que ces dernières voient leurs droits sociaux suspendus.

Cette inscription systématique permettrait, selon le locataire de la Place Beauvau, de mieux évaluer le taux d’exécution des OQTF, estimé aujourd’hui à moins de 10% sur un total annuel de 120 000 mesures. Toutefois, il serait en hausse de 22% en 2022, affirme le ministre dans son instruction.

 

 

Lire également :

Voyages : de graves accusations à l’égard de la compagnie aérienne nationale Air Algérie

 

 

Trending