Voyages et immigration – La compagnie aérienne française, ASL Airlines est au coeur d’une nouvelle polémique concernant ses vols entre la France et l’Algérie.

Advertisement

ASL Airlines fait partie des nombreuses compagnies qui assurent des vols avec l’Algérie au départ de la France. Ce pays où réside la plus grande communauté d’algériens expatriés est en effet celui qui bénéficie du plus grand nombre de liaisons aériennes avec le territoire national.

Actuellement, l’Hexagone est en effet desservi par un total de 48 vols hebdomadaires, dont 24 pour la seule compagnie nationale Air Algérie. Les autres liaisons sont partagées entre Air France, ASL Airlines, Transavia et Vueling Airlines.

Vols vers l’Algérie : ASL Airlines au cœur d’une nouvelle polémique

ASL Airlines vient d’ailleurs de se retrouver au cœur d’une nouvelle polémique concernant ses vols vers l’Algérie au départ de la France. Ladite compagnie a, rappelons-le, annoncé la reprise de ses vols au départ de l’aéroport de Lille-Lesquin depuis jeudi 7 octobre.

La low-cost française avait ainsi rappelé que son vol Lille-Alger d’avant-hier était le premier sur cette ligne depuis la fermeture des frontières entre les deux pays en Mars 2020, en raison de la pandémie mondiale de Covid-19.

La diaspora algérienne dans le Nord de la France n’a toutefois pas caché sa colère à l’égard d’ASL Airlines. Selon le média local La Voix du Nord, la même compagnie aérienne n’aurait en effet transporté que 124 passagers à bord de son appareil dont la capacité peut aller jusqu’à 147.

Toujours selon la même source, ceci est dû au fait qu’ASL Airlines souhaite transporter le maximum de bagages à bord de ses appareils. « Principalement des produits de première nécessité », précise le même journal.

Une annonce qui est loin de plaire aux algériens de France. Ceux-ci dénoncent en effet le fait que la compagnie pense à transporter davantage de bagages, alors que de nombreux voyageurs peinent à réserver leur place pour rentrer au pays. « Ils partent avec des avions à moitié remplis pour pouvoir transporter plus de bagages, alors que leurs clients potentiels n’arrivent pas à trouver un billet », s’indigne notamment un internaute sur le réseau social Facebook. « Ils ne se soucient nullement du bien-être des passagers, il n’y a que leur argent qui les intéresse » dénonce un autre.

Lire également : Impossibilité de prise de rendez-vous en préfecture pour les Algériens : le conseil d’État français intervient

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici