Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie s’est exprimée sur plusieurs questions, dont notamment les prix des billets et l’augmentation des vols à destination du territoire national.

Advertisement

Le gouvernement algérien a rouvert partiellement les frontières du pays depuis le 1er juin 2021. Cette mesure se révèle toutefois insuffisante à combler la très forte demande de la diaspora en matière des vols. En effet, le programme actuel des vols reste fortement réduit, avec une cinquantaine de liaisons hebdomadaires au départ de la France, qui est le pays le plus desservi, contre une soixantaine par jour avant la crise sanitaire.

La communauté nationale dans l’Hexagone a d’ailleurs lancé plusieurs appels pour une augmentation du nombre de voyages vers le territoire national, voire une ouverture complète des frontières. Le Comité international de défense des consommateurs algériens (CIDCA) a ainsi lancé une pétition sur cette question il y a quelques jours. Celle-ci a déjà recueilli plus de 1400 signatures sur les réseaux sociaux.

Augmentation des vols, prix des billets : Air Algérie s’exprime

Dans ce contexte, Air Algérie a apporté des réponses sur plusieurs sujets d’actualité, dont notamment les prix des billets au départ de la France et l’augmentation des vols au départ et à destination du territoire national. Lesdites réponses ont été apportées dans une correspondance de la direction d’Air Algérie rendue publique par le député Tawfik Khedim, qui a saisi la compagnie nationale il y a quelques jours à ce sujet.

« En ce qui concerne le retour au programme d’avant la crise sanitaire, nous vous informons que l’ouverture totale de l’espace aérien demeure jusqu’à maintenant tributaire de la décision des hautes autorités du pays », a notamment écrit la compagnie aérienne nationale. La même source s’est également exprimée sur la mise en vente de billets pour des vols ne faisant pas partie du programme autorisé par le gouvernement. « La majorité des agences de voyage privées veillent à vendre des billets pour des dates éloignées, pour ensuite les modifier pour des dates plus proches. Nous précisons que notre compagnie a déjà rendu public le programme des vols autorisés par le biais d’annonces officielles », a indiqué Air Algérie.

De même, la compagnie publique algérienne est également revenue sur la question du remboursement des billets annulés du fait de la crise sanitaire. « Nous portons à votre connaissance que l’opération de remboursement est en cours. Celle-ci prend toutefois du temps au vu des nombreuses demandes. Air Algérie demeure également dans le souhait de couvrir la demande (sur les vols, ndlr) au lieu d’effectuer des remboursements », lit-on également dans le document publié par le représentant de la communauté nationale dans la zone France-Sud.

« En ce qui concerne les prix des billets entre la France et l’Algérie, nous portons à votre connaissance qu’après convocation d’une enquête à ce sujet par Monsieur le premier ministre, il s’est avéré que les prix élevés étaient dus aux pratiques des compagnies aériennes françaises qui appliquent des tarifs beaucoup plus élevés que ceux adoptés par notre compagnie, et ce en raison de la contrainte imposée par l’ouverture partielle de l’espace aérien », a également expliqué la même source.

M.Khedim a par ailleurs indiqué, dans sa publication, qu’il avait rencontré les responsables de la direction d’Air Algérie, avec qui il a échangé sur divers sujets concernant les vols de la compagnie nationale. « Cette réponse a été accompagnée par une visite au siège de la Direction d’Air Algérie, dont je communiquerai les tenants et aboutissants », a-t-il indiqué sur sa page officielle sur le réseau social Facebook.

Lire également : Guerre en Ukraine : grave dérapage de l’ambassade de Kiev en Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici