Voyage et immigration – L’ambassade algérienne en France a annoncé, hier 5 avril, qu’elle avait suspendu jusqu’à nouvel ordre l’octroi des autorisations d’entrée en Algérie.

Plusieurs compagnies étrangères ont repris, depuis le 1er avril en cours leurs vols au départ des pays étrangers vers l’Algérie. Les compagnies concernées sont Air France, Transavia et Turkish Airlines qui desservent les aéroports d’Oran et d’Alger au départ de Paris et d’Istanbul. Ces deux compagnies opèrent également des vols au départ des mêmes villes algériennes. Ceux-ci sont réservés en priorité aux ressortissants européens qui se trouvent en Algérie, mais les algériens peuvent également voyager sous certaines conditions.

Outre ces compagnies, ASL Airlines continue également d’assurer des vols spéciaux au départ de l’Algérie vers la France. La compagnie française a étendu son programme jusqu’au 31 mai prochain au moins, et dessert les aéroports de Paris et de Lyon au départ d’Alger, Annaba et Béjaïa.

Autorisation d’entrée en Algérie : ce qui va changer

L’ambassade algérienne en France a en effet annoncé, hier 5 avril, qu’elle avait suspendu la délivrance des autorisations d’entrée en Algérie jusqu’à nouvel ordre.  « Il a été (…) décidé de surseoir, jusqu’à nouvel ordre, à la délivrance des autorisations d’accès au territoire national via les compagnies aériennes étrangères », a détaillé la représentation diplomatique dans une note dont Dnalgerie détient une copie. Notons que celle-ci intervient quelques jours après une instruction du ministère des affaires étrangères, qui autorisait l’octroi dudit document à deux catégories de personnes.

Dans ce sens, les deux catégories qui étaient concernées par ces autorisations, à savoir les accompagnateurs des dépouilles d’algériens décédés à l’étranger, et les ressortissants qui doivent rentrer au pays après un séjour médical hors du territoire national, ne pourront plus obtenir ces documents. En conséquence, les compagnies aériennes étrangères devraient également suspendre leurs dessertes en direction de l’Algérie du fait de cette décision.

Notons, par ailleurs, que l’ambassade d’Algérie à Paris a également confirmé le maintien de la suspension des vols de la compagnie aérienne nationale. « L’Ambassade d’Algérie à Paris porte à la connaissance de la communauté nationale en France que les vols de rapatriement assurés par la compagnie nationale Air Algérie demeurent toujours suspendus », a-t-elle indiqué.

Lire également : Vols vers l’Algérie : deux nouvelles catégories d’algériens autorisées à voyager