Voyages et immigration – La baisse des prix des billets vers l’Algérie se confirme chez la compagnie française Air France, et ce après une vive polémique à ce sujet depuis quelques jours.

Advertisement

Le nombre de vols vers l’Algérie a considérablement augmenté depuis le 28 août dernier sur décision du gouvernement. Désormais, il y a au total 64 vols hebdomadaires (67 cette semaine) au départ et à destination des pays concernés par la réouverture des frontières aériennes algériennes. La France, où réside le plus grand nombre d’algériens expatriés, se taille la part du lion avec 48 vols chaque semaine, contre moins d’une dizaine auparavant. Sur ce nombre, Air Algérie assure 24 liaisons alors que les 24 restantes sont réparties entre Air France, ASL Airlines et Transavia.

La joie suscitée par la décision d’augmenter les vols s’est toutefois vite dissipée pour laisser place à la colère concernant les prix. Ceux-ci n’ont en effet que très peu baissé malgré une nette augmentation de l’offre. La communauté nationale à l’étranger a d’ailleurs été unanime à dénoncer cette situation.

Billets vers l’Algérie : la baisse des prix se confirme chez Air France

Toutefois une certaine baisse des prix des billets vers l’Algérie semble se confirmer chez Air France. À partir du 14 septembre prochain, la compagnie française affiche en effet une forte baisse pour les prix de ses vols dans le sens Paris-Alger. Sur son site web, ladite compagnie propose ainsi des billets à des prix réduits à presque la moitié de ceux qu’elle pratiquait jusqu’ici.

Par exemple, le vols Paris-Alger des 14 et 15 septembre prochains est affiché à 371 euros par personne en aller simple. Pour la date du 16 septembre, le prix pour le même vol est de 240 euros par personne. D’ailleurs, les prix de la compagnie française jusqu’à la fin septembre sont affichés à 371 euros, voire moins (311 euros pour le vol Paris-Alger du 26 septembre).

Il s’agit en tout cas d’une bonne nouvelle pour les voyageurs algériens qui cherchent à rentrer au pays depuis plus d’une année. Air France étant la compagnie qui pratique les prix les plus élevés entre les deux pays, une baisse de ses tarifs devrait forcer les autres compagnies à faire de même afin de maintenir la concurrence sur le marché.

Lire également : Vols Espagne Algérie en septembre : voici le programme

Advertisement