Faits divers – Une jeune ressortissante de nationalité algérienne a été sauvagement assassinée, avant hier lundi en Belgique. C’est en effet ce que rapportent plusieurs médias locaux.

Advertisement

Une ressortissante algérienne âgée de 22 ans a en effet été assassinée, lundi 21 février au soir à Trazegnies, dans la région de Charleroi en Belgique. Un suspect a été interpellé et placé sous mandat d’arrêt, rapportent plusieurs médias locaux. Selon Sud Info, le mis en cause est un autre ressortissant algérien âgé de 33 ans, mari de la victime.

La jeune algérienne qui trouvé la mort en Belgique aurait été assassinée à l’arme à feu par son compagnon, a-t-on appris de sources concordantes. Selon le média arabophone Ennahar, qui cite des membres de la famille de la victime, celle-ci n’était plus en contact avec eux depuis plusieurs mois. Son compagnon l’aurait en effet séquestrée, menacée de mort et empêchée d’entrer en contact avec sa famille, a indiqué le même média arabophone.

Le soir du drame, une dispute aurait éclaté entre la victime et son assassin, qui en seraient venus aux main lorsque ce dernier a sorti une arme à feu, de laquelle le coup mortel est parti. Les services de sécurité belge sont arrivés sur les lieux peu après, lorsqu’ils ont été alertés par l’un des voisins du couple. Le suspect a été interpellé avant d’être déféré devant le parquet de Charleroi hier mardi, qui a ordonné sa mise en détention pour homicide volontaire, en attendant les conclusions de l’enquête.

De son côté, la famille de la victime a indiqué avoir été mise au courant du drame par des proches du mis en cause. Les circonstances exactes de cet assassinat ne sont pas clairement connues à l’heure qu’il est. La famille de la victime a quant à elle appelé les autorités diplomatiques algériennes en Belgique à intervenir pour faciliter le rapatriement de sa dépouille sur le territoire national.

Rappelons qu’en 2020, une vive polémique avait éclaté suite à la mort d’un autre ressortissant algérien dans la région d’Anvers en Belgique. Celui-ci était décédé lors de son interpellation par les forces de police belges, filmée et largement partagée sur les réseaux sociaux. L’incident avait même suscité l’intervention des autorités algériennes, qui avaient réclamé à leurs homologues belges des « informations exhaustives et détaillées » sur les circonstances de ce drame.

Lire également : Crise des billets France-Algérie : quelle est la meilleure alternative pour voyager ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici