Voyages et immigration – Une compagnie aérienne étrangère propose des billets entre la France et l’Algérie à moins de 350 euros. Il s’agit d’un prix assez bas comparativement à ce qui se fait d’habitude.

Advertisement

Les prix des billet suscitent la colère de la diaspora algérienne depuis la réouverture partielle des frontières en juin dernier. En France, plusieurs voix se sont élevées pour réclamer l’intervention du gouvernement afin de réguler les prix jugés excessifs.

Les représentants de la communauté nationale en France ont d’ailleurs saisi le gouvernement à plusieurs reprises sur ce sujet. Pour ces derniers, une ouverture totale des frontières reste ainsi la seule solution pour satisfaire la très forte demande et ramener les prix à des niveaux plus accessibles pour les algériens de l’Hexagone.

Des billets France-Algérie à moins de 350 euros

Dans ce contexte, une compagnie étrangère propose des billets FranceAlgérie à moins de 350 euros par personne en aller simple. Il s’agit de Transavia, filiale low-cost du groupe Air France-KLM qui a relativement baissé ses tarifs en ce mois de janvier. Sur son site web, celle-ci a ainsi mis en vente des billets pour un départ le 27 janvier prochain sur la ligne Paris Orly-Alger.

Le tarif est de 327 euros, a-t-on constaté sur le site web de ladite compagnie. Il s’agit là d’un prix relativement bas en comparaison avec la moyenne des 500 euros qu’il fallait d’habitude débourser pour obtenir un aller simple entre les capitales des deux pays.

Outre Transavia, la compagnie nationale Air Algérie propose également des tarifs abordables pour le mois de février prochain. Ceux-ci concernent les vols de ladite compagnie sur les lignes Rome-Alger et Francfort-Alger. Les prix affichés sont de moins de 300 euros par personne en aller simple. Il s’agit d’une bonne opportunité non seulement pour les algériens d’Allemagne et d’Italie, mais également pour ceux qui habitent en France. Ces derniers peuvent en effet transiter par ces deux pays pour rallier l’Algérie à des tarifs plus intéressants.

Toujours sur le volet des prix, il est à rappeler que le gouvernement avait annoncé, en novembre 2021, la mise en place d’une commission d’enquête chargée de ce dossier. Près de trois mois plus tard, cette dernière n’a toutefois toujours par rendu ses conclusions.

Lire également : Voyages en Europe : encore une bonne nouvelle pour les algériens

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici