Voyages et immigration – Les autorités françaises ont détaillé, dans une nouvelle mise à jour importante les conditions de voyage en France pour les algériens qui entrent en vigueur à partir de ce samedi.

Advertisement

L’apparition du variant Omicron de la Covid-19 fait craindre au monde une nouvelle vague meurtrière de la maladie. Originaire d’Afrique du Sud, cette nouvelle souche du virus est considérée comme plus dangereuse que le variant Delta, et potentiellement plus résistante aux vaccins.

Ce variant commence d’ailleurs à se propager en Europe depuis quelques jours, et notamment en France qui a signalé la détection d’un premier cas au cours de cette semaine. Dans ce sens, plusieurs pays ont commencé à durcir les conditions d’entrée sur leur territoire, voire même à fermer leurs frontières.

Le Maroc a notamment suspendu tous ses vols avec la France depuis le début de cette semaine. La Tunisie, autre pays du Maghreb a également décidé d’imposer la présentation d’une preuve de vaccination à tous les voyageurs étrangers souhaitant entrer sur son territoire s’ils n’y ont pas leur résidence principale. Enfin, l’Algérie a également adopté le Pass Vaccinal pour l’ensemble des personnes voyageant vers le territoire national par voir maritime.

Conditions de voyage en France pour les algériens : tous les détails

Dans ce contexte, la France vient de publier une nouvelle mise à jour importante, dans laquelle elle détaille les conditions de voyage pour les algériens qui entreront en vigueur à partir de ce samedi. Pour rappel, l’Algérie fait toujours partie de la liste orange de l’Hexagone, qui regroupe les pays où le risque sanitaire est considéré comme étant moyen.

Dans ce sens, les nouvelles conditions d’entrée en France pour les algériens se déclinent en deux versions : une pour les personnes vaccinées et une autre pour les personnes non-vaccinées.

  • Voyageurs vaccinés

Selon la dernière mise à jour qui vient d’être rendue publique, les algériens vaccinés doivent présenter un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48 heures avant la date de leur départ. Le test PCR ou antigénique à l’arrivée reste aléatoire pour les personnes de cette catégorie. Cela veut dite que lors de leur arrivée en France, certaines personnes vaccinées peuvent être soumises à un test de dépistage, mais cette mesure ne concerne pas 100% des voyageurs.

  • Voyageurs non-vaccinés

Les conditions de voyage en France pour les algériens non-vaccinés sont en revanche plus strictes. Ces personnes doivent en effet justifier d’un motif impérieux pour pouvoir se rendre sur le territoire français, en plus de devoir fournir un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures. Comme les voyageurs vaccinés, les personnes de cette catégorie subiront également un test de dépistage aléatoire à leur arrivée sur le territoire français. En revanche, les voyageurs non-vaccinés devront se soumettre à une période d’auto-isolement de 7 jours à compter de la date de leur entrée en France, et devront subir un test de dépistage anti covid-19 à l’issue de cette période.

Les voyageurs non-vaccinés devront en outre fournir un ensemble de documents. Il s’agit d’une attestation de déplacement vers la France métropolitaine mentionnant l’objet de leur voyage, d’une fiche de traçabilité et d’un engagement à respecter les restrictions imposées pour les voyageurs au départ d’un pays de la liste orange. Ces documents sont tous téléchargeables sur le site du ministère français de l’Intérieur, ou peuvent à défaut être obtenus par le voyageur au niveau de l’aéroport de son départ lors de l’opération d’enregistrement.

Lire également : Pass vaccinal pour les voyages en Algérie : colère et polémique chez la diaspora

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici