Faits divers et diaspora – Une étudiante algérienne aurait été tuée en Ukraine, qui est depuis quelques jours en guerre avec la Russie. C’est en effet la rumeur qui a largement circulé ce samedi sur les réseaux sociaux.

Advertisement

L’Ukraine vit depuis quelques jours une situation de guerre ouverte contre la Russie, qui a déclenché une opération militaire dans le but officiel de venir en aide aux régions pro-russes de l’Est de ce pays. Dans ce contexte, l’armée russe a déjà capturé plusieurs endroits stratégiques, dont la centrale nucléaire de Tchernobyl et l’ancienne ville de Pripiat non loin de ladite centrale. Les forces russes encerclent également la capitale Kiev, alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé ses troupes à poursuivre les combats et annoncé une aide militaire imminente de la part de l’Union Européenne et des États-Unis.

Dans ce contexte, l’ambassade d’Algérie en Ukraine a appelé les ressortissants algériens dans ce pays à observer les règles de sécurité, à ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité et à suivre les directives des autorités ukrainiennes. Plusieurs centaines d’étudiants algériens ont également fui l’Ukraine, notamment vers la Roumanie où les représentations diplomatiques algériennes ont pris des mesures pour leur rapatriement en Algérie, tel que nous le précisions dans l’un de nos précédents articles. Mais au delà de l’aspect militaire de ce conflit, la crise russo-ukrainienne est également caractérisée par un autre type de guerre, à savoir la guerre de l’information.

Une étudiante algérienne tuée en Ukraine ? : la toile s’enflamme

Ainsi, une rumeur annonçant qu’une étudiante algérienne avait été tuée en Ukraine a largement circulé ces dernières heures sur les réseaux sociaux. Une photo de la supposée victime a été partagée par de nombreuses pages. Cette dernière est présentée comme une étudiante en médecine à l’Université de Kiev, répondant au nom de Imene.B et âgée de 23 ans, qui aurait trouvé la mort dans un bombardement de l’aviation russe sur la ville de Jytomyr.

Toutefois, il s’est avéré après vérification qu’il s’agit simplement d’une rumeur infondée. La personne sur les photos qui ont été largement partagées est en fait de nationalité marocaine, a constaté Dnalgerie qui a pu retrouver son compte sur le réseau social Facebook. « Aux personnes qui m’ont envoyé ça, arrêtez de partager ce sont juste des mensonges », a écrit la concernée sur son compte Facebook.

Il s’est également avéré après vérification que la photo utilisée dans les publications qui ont largement circulé sur les réseaux sociaux date en réalité du 2 janvier dernier, et aurait été prise non loin de la ville de Tanger au Maroc.

Lire également : Étudiants algériens en Ukraine : nouvelles informations importantes

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici