AlgérieSelon les chiffres officiels avancés par le ministère de la santé algérien, au sujet des contaminations au Coronavirus en Algérie aujourd’hui, il est à constater une hausse record du nombre de cas, pendant ces dernières 24 heures.

Advertisement

Comme c’est le cas chaque jour, c’est le Professeur Djamel Fourar, président du comité de suivi de l’évolution de la pandémie de la Covid-19 en Algérie, qui rend publics les derniers chiffres officiels. Et ce dans un souci d’informer les citoyens algériens sur le nombre des nouvelles contaminations au Coronavirus signalées aujourd’hui. Ce qui leur permettrait de mieux faire face à ce virus mortel, en étant au courant des derniers développements.

Bilan officiel des contaminations au Coronavirus en Algérie aujourd’hui

Ainsi, le nombre des nouvelles infections à la Covid-19 en Algérie est de l’ordre de 1133 nouveaux cas. Ces chiffres portent à 77.000 le nombre total des contaminations au Coronavirus, depuis le début de la crise sanitaire actuelle dans le plus grand pays africain. Pour rappel, l’Algérie avait enregistré pas moins de 1005 nouveaux cas positifs à la Covid-19, durant ces dernières 24 heures. La veille, lundi 22 novembre, 1088 nouvelles contaminations avaient pu être dénombrées.

Notons que, les autorités sanitaires locales ne cessent de rappeler aux algériens l’obligation d’adopter les gestes barrières, afin de faire face à la recrudescence des cas Coronavirus en Algérie. Sachant que, de l’avis de tous les spécialistes, ces actes simples sont les seuls remparts face à l’épidémie, en l’absence d’un vaccin. Le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid, a même laissé entendre que des mesures draconiennes allaient être prises, en cas de persistance des bilans quotidiens élevés.

Vaccins contre le Coronavirus : les bonnes nouvelles s’enchainent

Après les récentes annonces du géant américain Pfizer, qui avait fait part de l’efficacité du vaccin conçu contre le Coronavirus, en collaboration avec le laboratoire pharmaceutique allemand BioNtech, à hauteur de plus de 90%, d’autres fabricants semblent vouloir concurrencer l’alliance Pfizer et BioNtech. De ce fait, la biotech américaine Moderna a aussi fait part d’une efficacité à 94,5% de son vaccin expérimental. Notons que, ces deux grandes firmes ont prévu de déposer une demande d’autorisation de commercialisation en urgence de ces vaccins tests, auprès de l’Agence américaine des médicaments (FDA), pendant les jours à venir.

D’autres vaccins tests ont été développés contre la Covid-19

Une autre firme a récemment avisé de l’efficacité de son remède contre la Covid-19. Il s’agit de la société britannique AstraZeneca. Cette firme estime que son vaccin test a une efficacité moyenne estimée à 70%. L’annonce en question, avait été faite hier 23 novembre, par le biais d’un communiqué officiel. Ce résultat déçoit quelque peu, en le comparant avec les autres résultats des concurrents américains. Cependant, ses concepteurs jugent que l’efficacité monte à 90%, dans certains cas. En outre, ils expliquent qu’ils ont fait des essais cliniques à grande échelle. Ceux-ci ont porté sur plus de 60.000 personnes dans le monde. Ils ont été principalement conduits aux Etats-Unis, au Japon, en Russie, en Afrique du Sud, au Kenya et en Amérique latine.

De plus, le centre de recherches russe Gamaleïa, a fait part aujourd’hui 24 novembre, d’une efficacité à hauteur de 95% de son vaccin. Ainsi, selon une nouvelle étude publiée ce mardi, l’efficacité du vaccin Spoutnik V a été revue à la hausse. Il est à rappeler que, celui-ci est le premier remède contre le Coronavirus à avoir été homologué.

Coronavirus en Algérie : quel vaccin comptent acquérir les autorités ?

Le ministre de la santé avait fait part, hier 23 novembre, des intentions de l’Algérie. En effet, les autorités sanitaires algériennes comptent acquérir un vaccin conforme aux critères définis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pendant une intervention sur les ondes de la radio nationale algérienne, Abderrahmane Benbouzid, avait jugé délicate la tâche de choisir un vaccin. Sachant que, de nombreux remèdes contre le Coronavirus ont vu le jour.

Pour rappel, le responsable du pôle santé en Algérie, avait révélé avoir atteint un « stade avancé » dans les négociations pour acquérir un vaccin anti Covid-19. Ce qui permettrait de figurer dans la liste des premiers pays au monde à recevoir le fameux remède. Il avait également affirmé que les pouvoirs publics algériens comptent bien se procurer ce vaccin. Et ce quelque soit son prix.

Situation sanitaire en Algérie : des spécialistes craignent le pire

Le Professeur Kamel Sanhadji, président de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, n’a pas caché ses craintes. Sur ce point, il a affirmé craindre le pire, hier 23 novembre en marge d’une émission sur la chaine de télévision publique algérienne. Il a notamment évoqué une possible mutation génétique de la Covid-19. Ce qui le rendrait, selon lui, encore plus mortel.

Le même spécialiste, a profité de son passage sur l’EPTV (ex ENTV), pour sensibiliser encore une fois sur la nécessité de protéger les personnes vulnérables de ce virus. Le professeur a rappelé que ce virus a un taux de mortalité élevé. Notons qu’il conseille notamment d’éviter tout contact rapproché. Mais aussi, il exhorte vivement à appliquer toutes les consignes prodiguées par les autorités sanitaires qui luttent d’arrache-pied contre le Coronavirus en Algérie.

Le Professeur Mahyaoui, également membre du comité chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en Algérie, s’est exprimé à maintes reprises. Il abonde dans le même sens que tous ses confrères médecins. « La gravité de la situation fait que les décès augmentent », avait-il affirmé lors de son dernier entretien accordé au journal électronique francophone TSA. De même, il avait appelé les algériens à un respect plus strict des mesures de distanciation sociale.

Lire également :

Coronavirus en Algérie : hausse du nombre de nouvelles infections (Bilan du 23/11/2020)

 

Advertisement