Afin d’endiguer l’épidémie de la Covid-19 en Algérie, les autorités sanitaires algériennes ont décidé d’instaurer des mesures plus strictes. Ainsi, la décision a été prise, afin de faire face à la récente recrudescence des cas Covid-19. Il est à noter que, la hausse conséquente des infections, avait suscité de vives inquiétudes. Plusieurs spécialistes avaient appelé, à cet effet, à la mise en place de mesures restrictives plus efficaces.

En effet, plusieurs restrictions entreront en vigueur, à partir de mardi 10 novembre, pour faire face à la propagation de l’épidémie de la Covid-19 en Algérie. En premier lieu, les pouvoirs publics algériens ont décidé de réaménager les horaires du confinement partiel à domicile. Cette mesure entrera en vigueur, à présent, à partir de 20h, au lieu de 23h. Elle durera jusqu’à 5h du lendemain. Les villes concernées sont les suivantes : Alger, Sétif, Annaba, Constantine, Tizi Ouzou, Jijel, Oran, Tiaret, Tlemcen, Médéa, Tébessa, Msila, Ouargla, Boumerdes, Bordj Bou Arréridj, Batna, Bejaia, Biskra, Blida.

Il y a lieu de souligner que, pas moins de neuf (09) nouvelles localités vont être soumises à cette même restriction. Le confinement partiel de la population s’étendra, à partir de la même date, à ces wilayas : Adrar, Guelma, Illizi, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Tipasa, Ain Temouchent. Portant ainsi à 29, le nombre total des villes concernées par cette mesure .

Les autres mesures pour lutter contre l’épidémie de la Covid-19 en Algérie

Par ailleurs, toujours dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la Covid-19 en Algérie, les autorités algériennes ont également décidé de suspendre l’activité de transport urbain public et privé, pendant les week-end. Mais aussi, les décideurs algériens ont opté pour le report de la rentrée universitaire au 15 décembre. De plus, il ont décidé de fermer tous les lieux de vente des véhicules d’occasion, à partir de demain 9 novembre. Des contrôles inopinés seront également effectués, au sein des écoles. Et ce, dans le but de vérifier l’application effective du protocole sanitaire préconisé par le ministère de la santé algérien.

 
 
 

 

Lire également :

Équipe nationale d’Algérie de football : un joueur testé positif à la Covid-19