Crise sanitaire en Algérie– Le Pass sanitaire pourrait bientôt devenir obligatoire en Algérie. C’est en tout cas ce qu’a indiqué, hier jeudi le Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus.

Advertisement

L’Algérie fait face depuis le début de ce mois de juillet à une augmentation importante du nombre des contaminations à la Covid-19. Au cours des deux dernières semaines, le pays a en effet franchi successivement la barre des 400, 900 et 1100 cas quotidiens pour la première fois depuis le mois de novembre 2020. Hier jeudi, le bilan rendu public par le ministère de la santé faisait état de 1109 nouveaux cas et 13 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.

Face à cette situation, de nombreux spécialistes ont déjà tiré la sonnette d’alarme, appelant à l’application de mesures plus strictes pour enrayer la propagation du virus. Dans ce sens, le Pr Noureddine Zidouni, pneumologue au CHU de Beni Messous (Alger) a notamment suggéré de revenir à un confinement partiel de 20h00 à 5h00 du matin, au lieu des horaires actuelles de 00h00 à 4h00. « Il faut avoir le courage de ces décisions », a-t-il affirmé dans un entretien accordé avant-hier mercredi au média en ligne TSA.

Coronavirus en Algérie : la Pass sanitaire bientôt obligatoire ?

De leur côté, les autorités misent également sur la vaccination, en plus des nombreux appels au respect des mesures barrière. Dans ce sens, le gouvernement a notamment lancé plusieurs campagnes de vaccination dans les mosquées, notamment dans la capitale Alger. Les autorités religieuses du pays sont également entrées en lice pour inciter les citoyens à se faire vacciner. Néanmoins, cet aspect de la lutte contre la pandémie peine encore à atteindre ses objectifs, en raison notamment de la réticence d’une grande majorité d’algériens par rapport à la vaccination. Les retards accusés dans l’acquisition des différents vaccins ont également porté un coup dur à cette campagne en Algérie, qui a officiellement démarré en janvier dernier.

En outre, le Pass sanitaire pourrait bientôt devenir obligatoire en Algérie, selon ce qu’a affirmé hier jeudi le Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus. « Nous arriverons à une période où l’entrée dans les lieux publics sera interdite aux personnes non-vaccinées », a-t-il déclaré à l’occasion du lancement de la campagne de vaccination pour les étudiants. Le même spécialiste a également appelé à la nécessité de limiter les déplacements et les visites pendant la fête religieuse de l’Aïd El-Adha qui aura lieu le 20 juillet prochain. « Nous allons user de tous les moyens pour inciter les citoyens à la vaccination », a-t-il encore dit.

Le Dr Djamel Fourar n’a toutefois pas avancé une date à laquelle le Pass sanitaire deviendra obligatoire en Algérie. Ceci est notamment dû, comme précédemment mentionné au retard important accusé dans la campagne de vaccination. Dans ce sens, l’objectif des autorités de vacciner au moins 50 à 60% de la population avant un retour à la vie normale semble encore hors d’atteinte à l’heure actuelle.

Lire également : Voyages pour les algériens : l’Espagne adopte de nouvelles conditions

Advertisement