Diaspora algérienne – La sénatrice française Joëlle Garriaud-Maylam est montée au créneau et a saisi le premier ministre de son pays, Jean Castex sur la situation des couples franco algériens. Ces personnes réclament, pour rappel, d’être incluses sur la liste des catégories autorisées à voyager entre l’Algérie et la France.

Advertisement

Les couples franco algériens réclament en effet de pouvoir voyager entre l’Algérie et la France depuis plusieurs mois. La fermeture des frontières algériennes, qui dure depuis maintenant plus d’une année, a privé bon nombre de personnes de cette catégorie de voyager, faute de délivrance de visas. Plusieurs centaines de couples franco algériens ont d’ailleurs annoncé leur intention de saisir le Conseil d’État français, afin de réclamer « le dégel du visa mariage en France. ».

Rappelons qu’à l’été 2020, les autorités françaises avaient mis en place un système de « laissez-passer » au profit des couples mixtes binationaux. Cette mesure ne concernait toutefois que les ressortissants des pays dont les frontières avec la France étaient restées ouvertes, et n’a donc pas touché les couples franco algériens. Plus récemment, 13 députés et sénateurs français avaient publié une tribune dans Le Journal du dimanche (JDD), dans laquelle ils avaient appelé les gouvernements français et algérien à « trouver une solution rapide et concrète » pour ces personnes.

Couples franco-algériens : une sénatrice française monte au créneau

De son côté, La sénatrice française Joëlle Garriaud-Maylam est montée au créneau et a saisi le premier ministre de son pays, Jean Castex sur la situation des couples franco algériens. Dans une lettre adressée au chef de l’exécutif français le 29 mars dernier, la sénatrice du parti Les Républicains (LR) a appelé Jean Castex à intervenir auprès des autorités algériennes afin que celles-ci accordent des laissez-passer aux citoyens algériens engagés dans une relation avec des personnes de nationalité française.

« Si vous pouviez (…) convaincre vos interlocuteurs algériens de faire preuve de clémence envers ces couples et de leur accorder des laissez-passer, vous feriez preuve d’une grande humanité envers ces victimes oubliées de la Covid-19 », a notamment écrit la sénatrice dans sa lettre.

Notons que le premier ministre français, Jean Castex effectuera une visite en Algérie les 10 et 11 avril prochains. Il participera, dans ce cadre, à la cinquième session du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) qui aura lieu à Alger.

Lire également : Visas pour la France : les couples franco-algériens montent au créneau

Advertisement