Voyages et immigration – Des centaines de couples franco algériens, en attente de visas pour la France, ont tiré la sonnette d’alarme par rapport à la situation qu’ils vivent actuellement du fait de la suspension des voyages réguliers. Les personnes concernées ont fait part de leur intention de saisir le Conseil d’État français afin d’obtenir une décision qui leur permettrait de voyager entre les deux rives de la méditerranée.

Advertisement

Les frontières entre l’Algérie et la France sont fermées depuis bientôt une année. Si le gouvernement français autorise tout de même les ressortissants des pays tiers à entrer sur son territoire, ceux-ci doivent justifier d’un motif impérieux pour pouvoir voyager en France. L’Algérie, qui autorisait les vols de rapatriement jusqu’au 28 février dernier, a pour sa part suspendu toutes les liaisons entrantes jusqu’au 31 de ce mois de mars au moins.

Actuellement, seules quelques catégories de personnes sont autorisées à voyager de l’Algérie vers la France. Il s’agit notamment des étudiants, des algériens établis en France ou encore des personnes titulaires d’un visa pour regroupement familial dans ce pays. Cette dernière catégorie de personnes n’est autorisée à voyager que depuis quelques mois, suite à une décision du Conseil d’État français.

Visas pour la France : le calvaire des couples franco algérien

Toutefois, plusieurs catégories de personnes sont encore dans l’impossibilité de se faire délivrer des visas pour la France, c’est notamment le cas des couples franco algériens, qui ont récemment fait part de leur intention de saisir le Conseil d’État français sur leur situation. Ces couples, qui ne sont liés par aucune forme d’union civile, avaient déjà fait l’objet d’une intervention de 13 députés et sénateurs français en février dernier. Dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche (JDD), les 13 élus avaient ainsi appelé les gouvernements des deux pays à « trouver une solution rapide et concrète » pour ces personnes.

Plus récemment, les couples franco algériens ont lancé une pétition sur les réseaux sociaux dans l’objectif de saisir le Conseil d’État français pour « le dégel du visa mariage en France. », et pour que les personnes dans leur situation soient incluses dans les catégories autorisées à entrer en France dans le cadre du régime des motifs impérieux.

Notons que les autorités françaises avaient mis en place, à l’été 2020, un régime de « laissez-passer », pour les couples mixtes binationaux. Cette mesure n’avait toutefois pas pu être appliquée aux couples franco algériens, du fait de la fermeture des frontières algériennes.

Lire également : Accord franco-algérien : un nouvel avenant s’impose

Advertisement