Algérie actualité– Le débit internet en Algérie devrait connaitre un saut qualitatif, dans les tout prochains jours. C’est ce qu’a annoncé, aujourd’hui 27 décembre, Brahim Boumzar, ministre de la Poste et des Télécommunications algérien, lors de son passage sur les ondes de la radio nationale algérienne.

Advertisement

« Le débit internet en Algérie connaitra une évolution majeure, lors du mois de janvier 2021, suite à la mise en place de nouvelles stations de diffusion. Les foyers algériens commenceront à constater une amélioration de la qualité du réseau téléphonique et de la connectivité Internet, à partir de cette fin d’année ». C’est ce qu’a notamment déclaré le ministre algérien.

Selon le premier responsable du secteur des télécommunications algérien, le gouvernement a accordé une importance majeure à ce problème de taille. Ainsi, il a affirmé que ses services ont mis le paquet pour remédier au faible débit du réseau Internet en Algérie. « Sur instruction du président de la République, on a procédé à l’importation d’équipements ultra-modernes, pour améliorer l’accès à Internet en Algérie », a-t-il souligné.

Lire aussi : Devises en Algérie : nouvelle hausse record de l’Euro face au Dinar algérien sur le marché noir 

Brahim Boumzar, a tenu ainsi à rassurer les algériens quant à l’amélioration des conditions d’accès au WEB en Algérie. Il a affirmé que la mise en place des nouveaux équipements a commencé depuis quelques jours, dans les grandes villes ayant des problèmes de coupures récurrentes de la connexion Internet. Cette opération devrait s’achever, dans pas longtemps, selon le même ministre.

Le débit internet en Algérie est parmi les plus faibles au monde

Par ailleurs, il est à souligner que, jusqu’à présent, l’Algérie dispose de l’un des débits internet les plus faibles au monde. Ce qui a poussé, à maintes reprises, les internautes algériens à se plaindre des mauvais services fournis. Ils ont même lancé des campagnes sur les réseaux sociaux, afin de réclamer de meilleures conditions d’accès à internet en Algérie.

Pour rappel, un conseil des ministres s’est tenu, au cours du mois d’octobre dernier. Et parmi les sujets abordés par les décideurs algériens, figure l’épineuse question du débit internet. C’est ce qu’avait notamment indiqué la Présidence de la République dans un communiqué relayé par l’agence de presse officielle APS.

 

Lire également :

Conseil des ministres en Algérie : l’amélioration du débit internet au menu

Advertisement