Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie propose des billets moins chers au départ de Paris. Néanmoins, plusieurs voyageurs se demandent s’ils peuvent réserver à bord de ces vols prévus pour le mois de mars 2022.

Advertisement

Les vols entre la France et l’Algérie ont repris depuis le 1er juin dernier. Actuellement, il y a un total de 48 liaisons par semaine entre les deux pays, dont la moitié est assurée par Air Algérie. Néanmoins, la polémique persiste parmi les algériens de France au sujet des prix des billets.

Les différentes compagnies aériennes sont en effet vivement critiquées à cause de leurs tarifs jugés excessifs. À titre d’exemple, certaines compagnies low-cost à l’image de Transavia ou encore Volotea affichent des prix frôlant les 800 euros pour un aller simple au cours de ce mois de décembre.

À contrario, Air Algérie qui est très critiquée sur le sujet fait beaucoup mieux que ses concurrentes étrangères. La compagnie nationale propose ainsi des tarifs moyens de 500 euros pour un aller simple au départ de la France. Pour certains pays comme la Turquie, la différence de prix peut aller jusqu’à plus de 500 euros entre Air Algérie et les compagnies étrangères.

Des billets moins chers chez Air Algérie : faut-il réserver ?

Cette tendance se confirme d’ailleurs si l’on jette un coup d’oeil aux futurs vols de la compagnie nationale. Air Algérie propose en effet des billets moins chers pour un aller simple sur la ligne Paris-Alger pour le mois de mars 2022.

À titre d’exemple, un vol entre les capitales des deux pays pour le 9 mars prochain coûte 471 euros par personne en aller-simple. Ce tarif inclut notamment un bagage en soute de 30 Kg et un bagage à main de 10 Kg.

Plusieurs voyageurs se demandent néanmoins s’ils peuvent réserver sur ces vols prévus pour le mois de mars de l’année prochaine. Contrairement aux mois passés, les vols affichés pour mars 2022 font bien partie du programme autorisé dans le cadre de l’ouverture des frontières nationales. Air Algérie a, rappelons-le, bénéficié d’une prolongation de son programme jusqu’à nouvel ordre.

La prudence reste toutefois de mise si l’on prend en compte la situation sanitaire qui prévaut actuellement dans le monde. L’apparition du variant Omicron a en effet poussé plusieurs pays à renforcer les contrôles à leurs frontières. Dans ce sens, une nouvelle suspension des vols vers l’Algérie n’est pas exclue si le risque sanitaire devient trop important dans les mois qui viennent.

Lire également : Conditions de voyage : le porte-parole d’Air Algérie explique

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici