Voyages et immigration – La compagnie nationale, Air Algérie s’est exprimée ce mardi au sujet de l’exemption des frais de confinement décidée par le gouvernement en faveur de certaines catégories de personnes.

Advertisement

La décision de réouverture partielle des frontières algériennes, annoncée en Conseil des ministres le 16 Mai dernier, est entrée en vigueur ce mardi 1er juin. Jusqu’ici, trois compagnies aériennes ont annoncé leur intention d’effectuer des vols au départ et à destination du territoire national. Il s’agit d’Air Algérie, Tunisair et Turkish Airlines. La compagnie nationale algérienne assurera des liaisons avec les aéroports de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis et Istanbul. Turkish Airlines assurera pour sa part un vol hebdomadaire tous les jeudis sur la ligne Istanbul-Alger-Istanbul tandis que Tunisair devrait desservir la ligne Tunis-Constantine-Tunis à la même fréquence à partir du 7 juin en cours.

Par ailleurs, les autorités algériennes ont instauré des mesures strictes pour toutes les personnes en provenance de l’étranger. Celles-ci doivent ainsi se soumettre à une période d’isolement de cinq jours dès leur arrivée sur le territoire national, dans un lieu désigné par les autorités. Les frais de cette période de confinement et des tests de dépistage auxquels sera soumis le voyageur seront à la charge exclusive de ce dernier, qui devra s’en acquitter préalablement à son embarquement. Le Conseil des ministres a toutefois annoncé, avant-hier dimanche, que certaines catégories de personnes allaient être exemptées de ces charges.

Exemption des frais de confinement : Air Algérie s’exprime

La compagnie nationale, Air Algérie a d’ailleurs apporté de nouvelles précisions concernant l’exemption des frais de confinement et de dépistage pour les personnes âgées à faible revenu et les étudiants. Dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook officielle, la même source a ainsi indiqué que le nouveau montant des tarifs sus mentionné était désormais de 33.000 dinars au lieu de 41.000 précédemment.

Concernant les personnes exemptées du paiement de cette somme, Air Algérie a indiqué que celles-ci devaient adressée une demande accompagnée des pièces justifiant leur situation au consulat ou à l’ambassade d’Algérie dans leur pays de résidence. « Les demandes de dispense de paiement des frais de confinement en faveur des étudiants et des personnes âgées à faibles revenus doivent être accompagnées de justificatifs et adressées aux représentations consulaires à l’étranger », lit-on dans le communiqué de la compagnie nationale, qui précise que cette dernière se chargera de contacter les personnes dont les demandes d’exemption ont été retenues par les représentations diplomatiques algériennes. Les personnes concernées par cette mesure demeurent, pour rappel, soumises aux mêmes mesures sanitaires que les autres catégories de voyageurs à leur arrivée en Algérie.

Lire également : Vols vers l’Algérie : comment payer les frais de dépistage et de confinement

Advertisement