Algérie actualité– La question de la fermeture des écoles est plus que jamais d’actualité. Face à la recrudescence des contaminations à la Covid-19 en Algérie, le recours à une telle mesure ne semble pas tout à fait impossible.

Le Pr Ryad Mahyaoui, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19, s’est exprimé à ce sujet. La même source n’écarte en effet pas un recours à des mesures « plus draconiennes » en cas de poursuite de la hausse des contaminations. « Il faudra être très strict quant à la prise en charge (…) de l’encadrement dans les écoles », a-t-il notamment dit dans une déclaration au journal en ligne TSA. Le Pr Mahyaoui a toutefois rappelé que la décision de fermer les écoles restait entre les mains des autorités. « La meilleure chose à faire c’est de se protéger en portant le masque, en se lavant les mains et en respectant la distanciation physique », a-t-il recommandé.

L’Algérie enregistre un nouveau pic de contaminations à la Covid-19

Par ailleurs, il est à rappeler que les contaminations à la Covid-19 en Algérie ont franchi un nouveau seuil. Le pays a enregistré 670 nouvelles contaminations, selon le bilan d’hier 8 novembre. Ce bilan est le plus élevé depuis le mois de juillet dernier, et reste très proche du record absolu enregistré en Algérie depuis le début, et qui était de 675 cas en 24 heures. De l’avis de plusieurs experts, la recrudescence des cas de ces derniers jours est due notamment à un relâchement dans le respect des mesures de prévention.

En outre, rappelons également qu’en raison de la recrudescence des contaminations à la Covid-19 en Algérie, les autorités ont pris de nouvelles mesures pour endiguer l’épidémie. Ainsi, le nombre de wilayas soumises au confinement partiel passera à 29 à partir de demain mardi, au lieu de 20 actuellement. Les autorités ont également décidé de revoir les horaires du confinement partiel. Désormais, celui-ci sera appliqué à partir de 20h00, au lieu de 23h00 précédemment, et durera jusqu’à 5h du matin dans les régions concernées.

Lire : Coronavirus en Algérie : le gouvernement adopte de nouvelles mesures plus strictes