Actualité du transport aérienBien que les autorités du pays aient opté pour le maintien de la fermeture des frontières algériennes, depuis mars 2020, force est de constater que certaines catégories de voyageurs sont toujours autorisées à voyager depuis et vers l’Algérie.

Advertisement

Ainsi, les étrangers titulaires d’un contrat de travail en Algérie ou ayant une mission en sol algérien sont autorisés à embarquer à bord des vols spéciaux opérés par les compagnies étrangères, à savoir Air France, Transavia, ASL Airlines, Lufthansa, Qatar Airways et Turkish Airlines.

Outre ces personnes, les proches des malades ayant achevé leur traitement en Europe et aux personnes décédées à l’étranger étaient également autorisées à aller en Algérie, malgré la fermeture des frontières algériennes. Néanmoins, les décideurs algériens ont suspendu au cours du mois d’avril dernier l’octroi des autorisations à ces deux catégories de passagers. Ce qui les empêche dès lors d’aller en Algérie.

De leur coté, les ressortissants algériens ne sont plus autorisés à se rendre en Algérie, et ce quelque soit le motif du voyage. Pour rappel, la compagnie aérienne nationale Air Algérie avait suspendu le 1er mars son programme de vols de rapatriement à destination des différentes villes algériennes, sur ordre des hautes autorités. Ce qui a exaspéré au plus haut point les membres de la diaspora établis à travers les quatre coins du globe.

Lire aussi : Frontières et vols de rapatriement : l’ambassade d’Algérie en France apporte des précisions 

Fermeture des frontières algériennes : qui est autorisé à voyager depuis l’Algérie ?

Il est à mentionner que, seuls les détenteurs de visas de type D (bénéficiaires de la procédure du regroupement familial ou titulaires de visas d’études en France), ainsi que les conjoints de français titulaires de visas de type C sont dispensés de l’autorisation de sortie du territoire national. Notons que, ce fameux sésame est octroyé par les services du ministère de l’intérieur sous certaines conditions.

Par ailleurs, il y a lieu de souligner que les ressortissants algériens établis à l’étranger sont dispensés de cette dérogation spéciale. Les résidents en Europe n’ont qu’à présenter le résultat d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le jour du vol, ainsi qu’une attestation sur l’honneur pour pouvoir embarquer à destination de l’Hexagone.

Pour rappel, certaines compagnies à l’instar d’ASL Airlines, Air France et Transavia continuent d’opérer des vols spéciaux au départ de l’Algérie, malgré le maintien de la fermeture des frontières algériennes.

Lire aussi : Réouverture des frontières algériennes : un membre du comité scientifique algérien s’exprime

Reprise des vols vers l’Algérie : ce qu’a décidé la comité scientifique

Dans leurs déclarations à la presse au cours de ces dernières semaines, les membres du comité scientifique en charge du suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en sol algérien, semblent unanimes à dire que la réouverture des frontières algériennes dans le contexte actuel n’est pas d’actualité. La fermeture des frontières « nous a préservés d’une invasion tous azimuts des variants, en particulier le britannique », avait notamment déclaré le Docteur Mohamed Bekkat Berkani. Ce dernier n’avait en aucun cas hésité à vanter les mérites de la stratégie prônée par les autorités algériennes.

Lire également :

Fermeture des frontières algériennes : les membres de la diaspora algérienne montent au créneau 

Advertisement