Algérie actualitéLe Professeur Riyad Mahyaoui, membre du comité scientifique en charge du suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie, s’est de nouveau exprimé au sujet de la réouverture des frontières algériennes.  

Advertisement

Ainsi, lors de son dernier passage, aujourd’hui 14 mars, sur le plateau de la chaine de télévision Echourouk News, le spécialiste algérien a écarté toute éventualité de réouverture prochaine des frontières algériennes. « Je pense que cette éventualité n’est pas du tout d’actualité. Les autorités du pays n’ont pas encore abordé cette question », a-t-il notamment déclaré.

De plus, il estime que « le temps n’est pas encore venu pour parler de la réouverture des frontières, en dehors des cas particuliers ». Avant de souligner que, c’est grâce à la fermeture des frontières de l’Algérie, que le pays a évité une troisième vague de l’épidémie de la Covid-19. Par conséquent, les chances d’une prochaine réouverture sont vraiment minimes.

Lire aussi : Ouverture des frontières de l’Algérie : un membre du comité scientifique algérien prend la parole

Outre la réouverture des frontières algériennes, le Professeur Mahyaoui a également fait part d’une prochaine reprises des activités des salles des fêtes, suivant un protocole sanitaire strict. Pour ce qui est de la prière de Tarawih, durant le mois de Ramadan prochain, le même spécialiste a affirmé que le comité scientifique a mis en place un protocole spécifique, qui évitera une éventuelle propagation du Coronavirus. Concernant un éventuel réaménagement des horaires du confinement partiel à domicile, il a déclaré que cette décision fait partie des prérogatives des hautes autorités du pays.

Réouverture des frontières algériennes : vives inquiétudes face au variant britannique

Il est à signaler que, plusieurs spécialistes ont pris la parole au sujet de la situation sanitaire prévalant en Algérie, ainsi que sur l’éventualité de la reprise des vols internationaux depuis et vers le territoire algérien. Ainsi, Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique s’est voulu rassurant. « Pour l’instant, il ne faut pas s’inquiéter, parce que nous avons réagi rapidement pour ce qui est des enquêtes épidémiologiques », a-t-il affirmé.

De son coté, le Docteur Samia Hammadi, directrice de la prévention au ministère de la Santé, s’est montrée alarmiste. Pour cela, elle a appelé les membres de la diaspora algérienne à faire preuve de patience suite aux récentes décisions des hautes autorités algériennes de maintenir les frontières fermées et de suspendre les vols de rapatriement depuis l’étranger. « La fermeture des frontières a permis d’éviter les scénarios catastrophiques, que vivent actuellement bon nombre de pays européens », a-t-elle précisé.

Lire également :

Réouverture des frontières algériennes et reprise des vols depuis et vers l’Algérie : l’avis du Professeur Riyad Mahyaoui 

 

Advertisement