Algérie actualité– Bekkat Berkani, membre du comité scientifique en charge du suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie, s’est de nouveau exprimé sur la réouverture des frontières algériennes.

En effet, dans un entretien accordé au site spécialisé Visa et Voyages Algérie, et qui a été publié en soirée d’hier 03 février, le spécialiste algérien s’est penché une nouvelle fois sur cette question. Celle-ci, faut-il le signaler, taraude les esprits d’un grand nombre des membres de la diaspora algérienne établis dans les quatre coins du monde et qui attendent avec impatience une réouverture des frontières algériennes, afin de pouvoir enfin se rendre en Algérie.

« Il faut savoir que la réouverture des frontières ne dépend pas uniquement de l’Algérie, même avec la vaccination. Il faut d’abord que la situation s’améliore en Europe et surtout en France où réside la plus grande communauté algérienne. », a notamment affirmé Bekkat Berkani. Avant de préciser que, c’est primordial d’atteindre au préalable l’objectif de l’immunité collective. C’est sous cette dernière condition que les autorités algériennes pourraient rouvrir les frontières aériennes et permettre ainsi la reprise des vols internationaux depuis et vers le sol algérien.

En somme, la réouverture des frontières algériennes ne se fera qu’une fois la vaccination généralisée en Algérie et dans les autres pays. Cela risque de tarder, vu la cadence avec laquelle la quasi-majorité des pays procède actuellement dans le cadre des opérations d’immunisation de leurs populations. Ce qui n’est pas parti pour arranger les affaires des ressortissants algériens établis à l’étranger.

Réouverture des frontières algériennes : ce ne sera pas pour le mois de Mars

Beaucoup de médias avaient fait part d’une possible réouverture des frontières algériennes, au cours du prochain mois. Néanmoins, cette dernière sortie de Bekkat Berkani met fin à ces rumeurs. De son coté, le ministre des affaires étrangères Sabri Boukadoum, a signalé que les ambassades et consulats algériens continuent à ce jour d’inscrire les algériens résidant à l’étranger et qui désirent se faire rapatrier en Algérie, à bord des vols spéciaux d’Air Algérie.

Pour rappel, le transporteur aérien algérien a mis en place un nouveau programme de rapatriement, fin décembre 2020. Cependant, le gouvernement algérien a annulé plusieurs vols spéciaux, suite à l’apparition des nouvelles souches du Coronavirus. Laissant ainsi place à une cacophonie totale, sachant surtout que la compagnie aérienne n’opère ces vols spéciaux que depuis la capitale française. Ce qui est contraignant pour les algériens résidents dans d’autres pays, mais aussi pour les algériens résidents hors région parisienne.

Lire également :

Reprise des vols internationaux depuis et vers l’Algérie : les précisions du membre du comité scientifique Bekkat Berkani