Voyages et immigration – Les voyageurs algériens ont été victimes d’un traitement dont le moins que l’on puisse dire est qu’il est honteux, et ce de la part de la low-cost espagnole Vueling Airlines.

Advertisement

Alors que les vols à destination de l’Algérie ont partiellement repris depuis le 1er juin dernier, les nombreuses compagnies concernées ne cessent de susciter diverses polémiques depuis cette date.

Ainsi, l’un des principaux points qui suscite la colère de la diaspora algérienne reste les prix des billets. Au départ de la France, qui est le pays le plus desservi, les voyageurs doivent ainsi débourser en moyenne 500 euros pour un aller simple vers le territoire national.

En plus de cela, le fait que les vols ne concernent qu’un nombre limité de pays n’est également pas pour plaire aux algériens de l’étranger. Les citoyens résidant dans des pays comme le Canada, les États-Unis ou encore les États du Golfe doivent ainsi faire escale en France, en Allemagne ou en Turquie pour rentrer en Algérie. Ceci, notons-le, rend le voyage beaucoup plus cher pour ces catégories d’algalériens.

Voyageurs algériens : le traitement honteux réservé par Vueling Airlines

De son côté, la compagnie espagnole Vueling Airlines vient à nouveau de susciter la colère des voyageurs algériens, à cause d’un traitement dont le moins que l’on puisse dire est qu’il est honteux. Ladite compagnie a en effet carrément laissé pourrir les bagages de ses passagers au niveau de l’aéroport de Marseille-Provence, selon une vidéo d’un  employé dudit aéroport qui a largement circulé sur les réseaux sociaux depuis hier.

« Les bagages ont été laissés ici en plein soleil. Il s’en dégage une odeur très forte, sûrement due au fait que les passagers transportaient des produits alimentaires dans leurs bagages », commente l’auteur de la vidéo. Selon la même source, lesdits bagages sont entreposés au niveau de l’aéroport de Marseille depuis le 18 septembre dernier.

« Ils ont fait l’aller-retour Marseille-Alger je ne sais combien de fois, mais les bagages sont toujours là », indique la même source, qui ajoute qu’il s’agit de bagages qui n’ont pas pu être embarqués à bord de l’avion parti le 18 septembre dernier de la cité phocéenne.

« C’est dans ce genre de cas qu’on voit que l’algérien n’a plus aucune valeur (auprès des compagnies aériennes, ndlr). Il n’est pas normal de payer son billet d’avion pour que les bagages se retrouvent abandonnés ici à Marseille », dit encore l’auteur de la vidéo. « Ce n’est pas normal, moi je travaille ici depuis 13 ans et c’est la première fois que je vois ça », a-t-il ajouté en estimant que « les passages devraient porter plainte contre Vueling Airlines ».

Lire également : France : comment voyager vers l’Algérie en octobre ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici