Voyages et immigration – Avec la généralisation du Pass sanitaire en France, qui entrera en vigueur à partir du 9 août en cours, se pose la question de l’impact qu’aura cette décision sur les voyageurs étrangers, et notamment les algériens.

Advertisement

Les autorités françaises vont en effet généraliser l’utilisation du Pass Sanitaire à partir du 9 août prochain. Dès cette date, celui-ci sera en effet nécessaire pour accéder à la majorité des lieux recevant du public. Ceci concerne entre autres les cinémas, les cafés et restaurants ou encore les transports en commun. Le Pass Sanitaire contient, pour rappel, soit la preuve de vaccination de son titulaire, soit le résultat d’un test de dépistage datant de moins de 48 ou 72 heures, soit une preuve de rétablissement après une infection à la Covid-19 dans un délai compris entre 11 jours et 6 mois.

La généralisation du Pass Sanitaire n’a d’ailleurs pas été accueillie favorablement en France. Ainsi, des manifestations sont organisées dans plusieurs villes de ce pays pour dénoncer cette mesure, perçue comme une manière de rendre obligatoire la vaccination anti covid-19.

Pass sanitaire en France : quel impact pour les voyageurs algériens ?

Avec la généralisation prochaine du Pass Sanitaire en France, se pose également la question de l’impact que cette décision aura sur les voyageurs étrangers, dont les algériens qui se rendent dans ce pays. Actuellement, la France ne reconnaît que quatre vaccins antii-coronavirus. Il s’agit de Pfizer, Moderna, Astrazeneca et Johnson & Johnson. Parmi ceux-ci, seul Astrazeneca est actuellement utilisé en Algérie. Les algériens vaccinés avec celui-ci peuvent d’ailleurs entrer en France sans devoir justifier d’un motif impérieux. Toutefois, il ne pourront pas obtenir le Pass Sanitaire, contrairement aux ressortissants français vaccinés à l’étranger.

« Le deuxième public auquel nous devons trouver une solution, concerne les voyageurs vaccinés en dehors de l’Union européenne », avait déclaré le secrétaire d’État français au tourisme, Jean Baptiste Lemoyne au cours de la semaine dernière. Les algériens titulaires de visas de catégorie D, à l’image des étudiants peuvent quant à eux être vaccinés en France dès leur arrivée dans ce pays et obtenir le Pass Sanitaire.

Lire également : Augmentation des vols, réouverture des lignes maritimes : ce que devrait annoncer Tebboune

Advertisement