Voyages et immigration – Depuis l’ouverture partielle des frontières aériennes de l’Algérie, une hausse considérable a été observée sur le nombre des vols. Cependant, un détail vient semer le trouble.

Advertisement

Plusieurs mises à jour ont été opérées dernièrement sur le programme des vols internationaux de et vers l’Algérie. Le nombre total des liaisons effectuées chaque semaine s’élève actuellement à 98. Les pays concernés par l’ouverture des frontières sont au nombre de dix : la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Turquie, la Tunisie, le Royaume Uni, la Russie, les Émirats Arabes Unis et le Canada avec lequel les vols reprendront à partir du 26 octobre prochain.

Les traversées maritimes vont également reprendre à partir d’aujourd’hui 21 octobre 2021 vers deux pays européens. « Conformément à la décision du Président de la République, et dans le cadre des efforts du gouvernement pour faciliter le déplacement des citoyens vers diverses régions internationales, le ministère des Transports annonce la reprise de l’activité de la Société nationale de transport maritime pour les voyageurs, selon le programme adopté et comprenant deux voyages (02) hebdomadaires, vers l’Espagne et la France » avait annoncé le ministère des transports dans un communiqué publié le mardi 12 octobre. 

Hausse du nombre de vols vers l’Algérie : un risque en vue ?

L’augmentation du nombre de vols vers l’Algérie a été annoncée en raison de l’amélioration considérable et de la stabilité actuelle de la situation sanitaire dans le pays. Dans le dernier compte rendu du ministère de la santé, 76 nouveaux cas de contamination à la Covid-19 ont été enregistrés durant les dernières 24 heures. Qu’en est-il des pays avec lesquels les vols sont opérés ? Sachant que l’Algérie ne classe pas les pays de provenance selon leur degré de risque et exige les mêmes conditions à tous les voyageurs.

Deux pays avec lesquels des vols sont assurés chaque semaine enregistrent pourtant un nombre important de contaminations par jour. Il s’agit premièrement de la Russie qui a battu un nouveau record du nombre de décès atteignant les 1015 morts en 24 heures mardi dernier. Le deuxième pays a été récemment ajouté au programme : le Royaume Uni. En effet, ce dernier n’a actuellement mis en place aucune restriction pour freiner la propagation du virus. « Au Royaume-Uni, de nombreux scientifiques appellent le gouvernement à ré-imposer des restrictions sociales et accélérer encore la campagne de vaccination car les taux d’infection au coronavirus, déjà les plus hauts d’Europe, continuent d’augmenter » communique Euronews.

Lire également : Air Algérie apporte des précisions sur les voyages au Canada

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici