Algérie – Un mois s’est écoulé depuis l’hospitalisation d’Abdelmadjid Tebboune. Les communiqués officiels sur la santé du Chef de l’État, qui se trouve en Allemagne depuis le 28 octobre dernier, se font de plus en plus rares.

Advertisement

En effet, la présidence n’a communiqué aucune date pour le retour du chef de l’État en Algérie. À l’hospitalisation d’Abdelmadjid Tebboune s’ajoute également une communication qui s’est faite rare depuis plusieurs jours. En effet, le dernier communiqué de la présidence sur le sujet remonte au 15 novembre dernier. Comme l’ensemble des communications officielles l’ayant précédé, ce communiqué a tenu à rassurer sur la bonne santé de M.Tebboune. « Il effectue actuellement des examens médicaux post-protocole », avait déclaré la première institution officielle en Algérie.

Toutefois, le ton rassurant de la présidence n’a pas semblé suffisant pour faire taire les rumeurs. Voilà en effet plus d’une dizaine de jours qu’aucun communiqué n’a été émis concernant l’hospitalisation prolongée d’Abdelmadjid Tebboune. Face à ce manque de communication de la part des institutions officielles, les rumeurs vont bon train sur les réseaux sociaux et dans certains médias. Ainsi, les moins scrupuleux n’hésitent pas à aller jusqu’à parler d’un décès du chef de l’État, que le gouvernement algérien cacherait depuis plusieurs semaines.

Hospitalisation de Tebboune : le gouvernement cache t’il quelque chose ?

En effet, on serait tenté de croire que le gouvernement cache bien quelque chose concernant l’hospitalisation d’Abdelmadjid Tebboune. Rappelons d’ailleurs que dans un premier temps, la présidence avait bien caché la nature de sa maladie. Pendant plusieurs jours, la même institution déclarait en effet que le chef de l’État s’était rendu en Allemagne pour « des examens médicaux approfondis ». Ce n’est que le 3 novembre que la présidence fait état de l’infection de M.Tebboune à la Covid-19. L’agence de presse saoudienne SPA avait annoncé cette nouvelle quelques jours auparavant.

Aujourd’hui, l’hospitalisation de Tebboune continue de susciter rumeurs et questionnements. Pour autant, la présidence ne s’exprime toujours pas sur la santé du premier homme de l’État en Algérie. Un état de fait qui, malheureusement, contribue à creuser encore plus le fossé entre les algériens et leurs gouvernants.

Lire : État de santé de Tebboune : que cache le gouvernement algérien ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici