ActualitéL’Algérie a adressé un dernier avertissement avant retrait définitif de l’accréditation à la chaîne de Télévision française France 24. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère de la Communication qui a été relayé par l’agence officielle Algérie presse service (APS), en fin de journée d’hier 13 mars.

Advertisement

Ainsi, les autorités algériennes accusent ouvertement le média français d’un « parti-pris flagrant » dans la couverture des marches du Hirak, qui ont repris depuis quelques semaines à Alger et dans plusieurs villes du pays. « A bien des égards, le matraquage et les montages de France 24 relèvent de la mauvaise foi, d’un négativisme outrancier et du dénigrement. », lit-on notamment dans le communiqué en question.

Lire aussi : Polémique autour de François Gouyette l’ambassadeur de France en Algérie : Ammar Belhimer réagit

L’Algérie accuse France 24 de vouloir manipuler l’opinion publique

Outre cela, le même département gouvernemental algérien a ouvertement accusé la chaîne de télévision française d’information internationale en continu de « recourir sans retenue aucune à des images d’archives pour les antidater afin de porter secours à résidu antinational constitué d’organisations réactionnaires ou séparatistes, aux ramifications internationales.» Et ce dans le seul et unique but de nuire à l’Algérie.

Mais aussi, selon le ministère algérien de la communication, le média français « vise à manipuler l’opinion publique et à ternir l’image de l’Algérie, au profit d’un pays voisin où un mouvement populaire est en cours depuis des années sans qu’il ne bénéficie de la moindre attention du même média français.»

Suite à cela, Ammar Belhimer, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement algérien a convoqué le responsable du bureau de France 24 accrédité à Alger, afin de l’avertir contre ce qui illustre de pratiques hostiles à l’Algérie. Précisant que cette démarche constitue un tout dernier avertissement avant un retrait définitif de l’accréditation qui a été accordée à la chaîne d’information.

Lire également :

Algérie Maroc : le Roi Mohammed VI adresse un message à son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune

 

Advertisement