Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Les passagers d’un vol au départ de la France vers l’Algérie échappent de justesse au pire

Published

on

Passagers vol France Algérie

Immigration – Algérie Visas et VoyagesDes voyageurs à bord d’un avion de la compagnie aérienne française, Transavia ont eu droit à un vol pas comme les autres. En effet, les passagers du vol Paris Orly (France) – Oran (Algérie) ont dû faire face à plusieurs complications.

Le vol ParisOran de la filiale low cost d’Air France a malheureusement connu de sérieuses perturbations, jeudi 11 août. Déjà, le vol était prévu à 10 h 50, mais le départ a eu lieu à 11 h 18, selon les données de l’application Flight Radar. Outre cela, quelques instants après le décollage de l’aéroport de Paris Orly, l’équipage a signalé un sérieux problème technique.

Afin d’éviter de prendre des risques inutiles, le commandant de bord a décidé de faire de manière immédiate demi-tour, selon les informations publiées par le site spécialisé « The Aviation Herald ». L’appareil, un Boeing 737 – 800 est retourné à l’aéroport d’Orly, même pas une heure après son décollage. Toujours d’après le même site, c’est la cession d’un amortisseur de lacet, en d’autres termes une pièce très importante pour la stabilité de l’avion a lâché, qui est à l’origine de la panne.

Notons que, l’appareil qui a eu une panne au niveau de l’aéroport parisien, a pu reprendre du service après avoir eu droit à une séance de 3 heures complètes de réparations. Plus de peur que de mal donc pour les passagers et également pour le transporteur aérien français qui a évité le pire de justesse !

Vol France Algérie : des passagers arrivent avec pas moins de 4 heures en retard

Afin de prendre en charge ses clients, un autre avion a été mobilisé par Transavia pour assurer le vol et ainsi éviter tout report de la liaison aérienne Paris Oran. Cependant, il est à signaler que l’appareil de substitution s’est posé à l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Oran avec 4 heures de retard. C’était un cas de force majeure, Transavia n’est pas à blâmer.

Lire également :

« Le repas d’Air Algérie était plus que copieux » : un client bombarde d’éloges le pavillon national

Advertisement

Trending