Voyages et immigration – Une nouvelle polémique a éclaté en Algérie concernant le maintien de la fermeture des frontières, qui a privé des milliers d’algériens de voyager au départ et à destination du pays.

Advertisement

L’Algérie maintient ses frontières fermées depuis le 17 mars 2020, et tous les vols réguliers au départ et à destination du territoire national demeurent suspendus du fait de cette décision. Dans ce contexte, plusieurs centaines d’algériens se trouvent toujours bloqués à l’étranger, en l’absence de solution leur permettant de rentrer au pays. Des milliers d’autres citoyens se trouvent également dans l’impossibilité de quitter le territoire national, faute d’autorisations du ministère de l’Intérieur. Selon le journal arabophone Echorouk, le nombre de personnes dans cette situation dépasserait les 30.000.

Il y a quelques jours, le cinéaste algérien Bachir Derrais avait jeté un pavé dans la mare, en affirmant que la fermeture des frontières de l’Algérie « a été prolongée (…) uniquement pour les masses ». « Les pistonnés, les privilégiés et les enfants de… voyagent librement et j’ai rencontré plein de gens à Paris qui font les allers et retours depuis un an », avait affirmé le réalisateur du film Larbi Ben M’hidi dans une publication sur Facebook. « Moi-même, un ministère m’a proposé un billet d’avion aller et retour pour rentrer assister à une réunion qui rentre dans le cadre du blocage de mon film », avait ajouté le cinéaste.

Fermeture des frontières : nouvelle polémique en Algérie

Depuis quelques jours, une nouvelle polémique a également éclaté en Algérie au sujet du maintien de la fermeture des frontières. Celle-ci concerne le comédien et youtubeur Farouk Boudjemline, dit Rifka, qui selon le journaliste Mohamed Allal « fait des aller-retour à volonté à Dubaï ». « Celui qui a donné l’autorisation à Rifka pour aller à Dubaï faire des story, où est votre conscience ? Je peux donner cinq exemples de cas compliqués de cancer qui nécessitent des soins urgents et n’ont pas pu voyager », a déclaré le chroniqueur de l’émission Sra Ma Sra diffusée par la chaîne Lina TV. 

Les internautes algériens n’ont pas tardé à réagir aux propos du journaliste sus-cité, en partageant massivement une photo du youtubeur en question sur un Jet Ski aux Émirats Arabes Unis. « Rifka fait des allers-retours à Dubaï pour des futilités alors que les frontières sont fermées », lit-on dans la légende accompagnant ladite photo. L’ancienne députée de l’immigration, Amira Slim a également réagi à cette polémique, en appelant les autorités algériennes à trouver des solutions pour permettre aux citoyens de voyager. « La meilleure option pour tous est de permettre à ceux qui le souhaitent ou qui sont contraints de rentrer en Algérie le plus tôt possible et d’en assurer toutes les conditions », a-t-elle écrit dans un message sur Facebook hier 1er Mai.

Lire également : Autorisations de sortie du territoire national : des milliers d’algériens empêchés de voyager

Advertisement