Taux de changeLa banque d’Algérie, autorité monétaire algérienne a dévoilé la quantité de billets et de pièces de monnaie circulant dans le marché noir des devises en Algérie. Celle-ci, faut-il le mentionner, représente une part très importante de la masse monétaire globale. 

Advertisement

Ainsi, selon les chiffres de la banque des banques algériennes, la quantité des billets et des pièces de monnaie à fin 2020, sur le marché noir des devises en Algérie, est de l’ordre de 34,74% du total de la masse monétaire. Ce qui constitue une part très conséquente. Cette situation ne cesse de préoccuper au plut haut point les responsables algériens qui souhaiteraient intégrer ces sommes colossales au secteur bancaire.

Cependant, la bancarisation de ces montants risque d’être compliquée, pour plusieurs raisons. En effet, l’absence des bureaux de change officiels en sol algérien et le non-accès des ménages au marché interbancaire des devises géré par la banque d’Algérie, incite ces derniers à se retourner vers le marché noir des devises en Algérie, pour s’approvisionner en devises étrangères.

Outre cela, la faible allocation touristique annuelle accordée par les banques aux citoyens algériens n’est pas partie pour arranger les affaires des personnes désirant voyager. Tous ces paramètres jouent en la faveur de la persistance de la prédominance du marché parallèle algérien.

Marché noir des devises en Algérie : un expert appelle à changer les billets de banque

Pour faire face à cette situation, et dans le but de permettre à la valeur du Dinar algérien de remonter la pente face aux principales devises en Algérie, l’économiste Hamdani Mohamed, suggère aux autorités de procéder au changement des billets de banque. Ce sera une solution efficace, pour faire face à la crise de la monnaie nationale, selon le spécialiste économique. « L’application de cette mesure devrait également permettre de bancariser tout l’argent circulant sur le marché parallèle algérien », estime-t-il, dans un entretien accordé au média Algérie Maintenant.

Lire aussi : Trafic aérien : la compagnie nationale Air Algérie a-t-elle repris les vols réguliers depuis le continent européens vers l’Algérie ?

Devises : voici les cours de change de ce dimanche 28 mars

En consultant les différents sites web spécialisés, on a pu constater une certaine accalmie sur le marché parallèle des devises en Algérie. Par conséquent, la valeur de l’Euro, monnaie la plus prisée par les algériens est stable, depuis plusieurs jours. L’unité monétaire européenne se convertit toujours contre 208 Dinars à l’achat et contre 210 Dinars à la vente. De même, les taux de change du Dollar américain connaissent la même tendance. Le billet vert s’échange contre 173 Dinars à l’achat et contre 175 Dinars à la vente.

Notons que, les taux de conversion informels des autres principales devises sont également stables. La persistance de la fermeture des frontières algériennes les a fortement impactés, en induisant une forte baisse de la demande. Ainsi, le Dollar canadien vaut toujours 134 Dinars à l’achat et 137 Dinars à la vente. Idem pour le Franc suisse et pour la Livre sterling. La monnaie suisse se maintient à 184 Dinars à l’achat et à 187 Dinars à la vente. Quant à la monnaie britannique, cette dernière se maintient toujours au dessus de la barre historique des 200 Dinars algériens. Elle s’échange, depuis quelques jours, contre 234 Dinars à l’achat et contre 237 Dinars à la vente.

Lire également :

Taux de change en Algérie : voici les cours officiel et informel de l’Euro face au Dinar algérien

 

Advertisement