Voyages et immigration – La France vient de jouer un mauvais coup à l’Algérie au sujet des voyages, à la grande déception des voyageurs algériens qui souhaitent se rendre dans l’Hexagone.

Advertisement

Les Algériens de la diaspora, ainsi que ceux résidant sur le territoire national attendent depuis plusieurs mois l’allègement des conditions de voyage, notamment avec la France. Avec l’approche du mois de Ramadan et de la saison estivale, la demande sur les déplacements entre les deux pays devrait en effet exploser dans les semaines et les mois à venir.

Les autorités françaises avaient déjà annoncé, il y a quelque temps la suppression de l’obligation de présenter un test de dépistage pour les voyageurs vaccinés en provenance des pays tiers. Ceci a quelque peu allégé les conditions de voyage pour ces personnes, après de nouvelles restrictions qui avaient vu le jour avec l’apparition du variant Omicron.

Voyages : la France joue un mauvais coup à l’Algérie

La France vient toutefois de jouer un mauvais coup à l’Algérie concernant les voyages entre les deux pays. Le gouvernement français, qui vient de publier une nouvelle mise à jour de sa liste des pays sûrs, maintien en effet l’Algérie dans la liste orange, alors que ses voisins le Maroc et la Tunisie sont tous deux sur la liste verte.

Un rapide coup d’œil à la nouvelle liste permet d’ailleurs de constater que l’Algérie est l’un des derniers pays d’Afrique à figurer sur la liste orange, en compagnie de 7 autres pays. Le reste des nations du continent sont toutes passées sur la liste verte, y compris l’Afrique du Sud qui était classée sur liste rouge il y a encore peu de temps.

La publication de la nouvelle liste n’a d’ailleurs pas manqué de susciter la colère des voyageurs algériens, qui ne comprennent pas comment l’Algérie reste sur la liste orange alors qu’elle enregistre les chiffres de contamination les plus bas depuis le début de la pandémie. La situation sanitaire au niveau est également bien meilleure que celle qui prévaut en Tunisie ou au Maroc, pourtant classés sur la liste verte.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le maintien de l’Algérie sur la liste des pays à risque suscite des remous. « J’ai été très étonné par le dernier classement des pays par la France. On a classé tous les pays de l’Union européenne comme étant des pays « vert » alors qu’on est en train de voir que des pays comme l’Allemagne sont en train d’enregistrer 200 000 nouveaux cas par jour », avait déclaré le Pr Kamel Djenouhat, président de la Société algérienne d’immunologie, en réaction a une autre mise à jour récente de la liste des pays considérés comme étant sûrs par la France.

Le même spécialiste avait estimé que « « Le classement doit être fait sur la base de la situation sanitaire, il ne doit pas être politisé. ».

Lire également : Air Algérie : un passager « miraculé » raconte son incroyable aventure (vidéo)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici