Voyages et immigration – La vidéo avait défrayé la chronique il y a quelques jours. Le fameux passager miraculé d’Air Algérie, qui avait voyagé clandestinement dans la soute d’un avion de la compagnie nationale, est revenu pour raconter son incroyable aventure.

Advertisement

Une vidéo, qui avait largement circulé sur les réseaux sociaux il y a quelques jours, montrait un incident insolite à bord d’un appareil de la compagnie nationale. Les employés de l’aéroport parisien de Roissy Charles de Gaulle ont en effet été surpris de découvrir un passager clandestin dans la soute à bagages de l’avion. Celui-ci avait voyagé clandestinement sur le vol reliant l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine à la capitale française.

Ce type d’incident, souvent signalé dans d’autres pays, est une première en Algérie. Il faut d’ailleurs dire que le passager en question a eu beaucoup de chance. Il aurait tout simplement pu perdre la vie au vu des température extrêmes et du manque d’Oxygène en haute altitude. Des conditions pour lesquelles la soute à bagages n’est pas du tout adaptée, puisque cette partie l’avion n’est pas pressurisée contrairement au poste de pilotage et à la partie réservée aux passagers.

Le passager miraculé raconte son aventure avec Air Algérie

Alors que l’incident continue de défrayer la chronique, le passager miraculé d’Air Algérie est revenu pour raconter son incroyable aventure dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Admis après son arrivée dans un hôpital parisien, le concerné, qui n’est pas encore fixé sur son sort a notamment raconté comment il a pu accéder à la soute à bagages de l’appareil, alors qu’il fallait normalement passer par plusieurs contrôles.

« Je suis passé par le parking de l’aéroport, je me suis mis à plat ventre pour passer sous les fils barbelés », raconte le concerné, qui explique comment il s’y est pris en se servant d’images satellite de l’aéroport de Constantine. « En arrivant près du poste de garde, je me suis caché en attendant que le gardien se déplace. J’ai attendu qu’il aille faire la prière, et je suis ensuite monté dans l’avion », a-t-il relaté.

Le passager explique également comment il a échafaudé son plan. Selon ses dires, il s’est servi de l’application Flight Radar, spécialisée dans le suivi des vols en temps réel pour connaître les horaires et les destinations des différentes liaisons au départ de Constantine. « J’ai déjà essayé une fois mais ça n’a pas marché, j’y étais allé à 18h00, mais c’était l’heure d’arrivée (des vols) et non l’heure des départs », a-t-il précisé.

Lire également : Voyages : Voici le nouveau classement du passeport algérien

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici