Voyages et immigration – Le gouvernement d’Abdelaziz Djerad a apporté, hier mercredi, de nouvelles précisions concernant les nouveaux vols qu’Air Algérie compte lancer dans le cadre de la réouverture partielle des frontières.

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a repris partiellement ses vols internationaux depuis le 1er du mois de juin en cours, et ce après plus d’une année de fermeture des frontières. Dans ce sens, le transporteur aérien public a annoncé au début de cette semaine son programme de dessertes qui concernera six aéroports dans quatre pays différents. Air Algérie compte ainsi effectuer des liaisons en aller-retour avec les aéroports de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis et Istanbul. Ces dessertes concerneront les aéroports algériens d’Oran, Constantine et Alger dans un premier temps, en attendant l’éventualité d’une ouverture plus large qui dépendra de l’évolution de la situation sanitaire dans les semaines à venir.

Lire également : Vols depuis la France : Air Algérie et Air France ouvrent de nouvelles dessertes

Par ailleurs, il est à rappeler que toutes les personnes entrant en Algérie doivent se soumettre à une période d’isolement obligatoire de cinq jours dès leur arrivée. Ce confinement qui aura lieu dans un lieu désigné par les autorités se conclura par un test PCR qui déterminera si les voyageurs pourront circuler sur le territoire national ou rester en isolement pendant cinq jours supplémentaires. Dans ce cadre, Air Algérie a lancé un « pack confinement » qui couvrira les frais relatifs à ces mesures d’isolement, et dont le prix a été fixé à 33.000 dinars par personne. Toutefois, les personnes âgées à faible revenu et les étudiants seront exemptés de ces charges, sous réserve de soumettre une demande dans ce sens accompagnée des justificatifs requis aux représentations diplomatiques algériennes de leur pays de résidence.

Nouveaux vols d’Air Algérie : les précisions du gouvernement

En outre, le gouvernement s’est exprimé, hier mercredi au sujet des nouveaux vols que compte effectuer Air Algérie avec deux aéroports supplémentaires en Europe. La compagnie nationale avait indiqué, pour rappel, qu’elle préparait le lancement de deux nouvelles dessertes avec les aéroports de Francfort et de Rome.

Dans un communiqué publié hier mercredi, les services du premier ministre ont confirmé l’ouverture de ces deux nouvelles dessertes. Il s’agira de vols qui auront lieu une fois par semaine au départ et à destination des deux villes européennes précédemment citées, a indiqué la même source qui a précisé qu’il s’agit là d’une décision prise sur instruction du chef de l’État Abdelmadjid Tebboune. Ainsi, Air Algérie assurera désormais huit vols hebdomadaires à l’aller et au retour avec la France, l’Espagne, la Tunisie, la Turquie, l’Allemagne et l’Italie. Deux autres vols hebdomadaires sont également prévus par Turkish Airlines et Tunisair, à raison d’une liaison pour chacune de ces compagnies. Par ailleurs, les compagnies aériennes Iberia, Alitalia et Lufthansa pourraient également bénéficier d’un vol hebdomadaire en aller-retour avec leurs pays respectifs, et ce en vertu du principe de réciprocité.

Le gouvernement d’Abdelaziz Djerad n’a toutefois pas dévoilé de plus amples détails au sujet des nouvelles dessertes d’Air Algérie. Cette dernière devrait publier incessamment le programme de ces nouveaux vols et les prix des billets.

Lire également : Vols d’Air Algérie au départ de Paris : nouvelles précisions