Algérie économie– Les cours du baril de Brent algérien, référence des prix pour les pétroles d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique, et notamment d’Algérie, a dépassé aujourd’hui 12 novembre, la barre des 43 Dollars. Cette hausse serait principalement dûe à la récente annonce faite par la société pharmaceutique américaine Pfizer. Cette dernière avait fait part, lundi 9 novembre, d’une probable efficacité de son vaccin test contre le Coronavirus. 

Advertisement

En effet, les cours du Brent algérien se stabilisent légèrement, ce jeudi, après leur fulgurante remontée de ces derniers jours. Ainsi, le baril de pétrole extrait en Algérie se vend désormais à 43,63 Dollars. C’est ce qu’on a pu constater en consultant le site internet de la banque Boursorama, aujourd’hui à 13h38. Il y a lieu de souligner que, cet établissement financier publie, de manière régulière, les dernières informations journalières relatives à la valeur des matières premières, dont le pétrole. Notons que, la valeur de clôture des cours du même produit, pendant le mois d’octobre, était de l’ordre de 37,46 Dollars.

Ce qui a induit la hausse des cours du Brent algérien

Les analystes des marchés pétroliers estiment que cette hausse du Brent algérien, est portée par la nouvelle, faisant étant de l’efficacité, à hauteur de 90%, du vaccin produit par Pfizer et son partenaire allemand BioNtech. En parallèle, la récente annonce de la baisse des stocks américains de pétrole brut, aurait également impacté les cours. Il est à noter que, les Etats-unis ont décidé, au cours de la semaine dernière, de diminuer leur production de pas moins de 5,1 millions de barils. Et ce, suite à la forte volatilité des prix de l’or noir. Ceux-ci ont été fortement impactés par la récente recrudescence des cas Covid-19, dans plusieurs pays du monde. C’est ce que jugent plusieurs spécialistes.

L’Algérie a besoin d’un baril de Brent à pas moins de 150 Dollars

Par ailleurs, il est à mentionner que l’Algérie avait tablé, dans sa loi de finances 2020 sur des cours du Brent algérien à 60 Dollars, afin d’équilibrer son budget de l’année en cours. Ainsi, ces récentes hausses des prix du pétrole risquent de ne pas être suffisantes, afin de combler le manque à gagner.

Il est à noter que, le prix d’équilibre est le cours moyen que doit atteindre le baril de Brent, afin que l’Algérie, dont l’économie dépend essentiellement des hydrocarbures puisse équilibrer ses dépenses annuelles. Par ailleurs, le prix de référence est le montant utilisé dans le cadre de l’établissement des lois de finances.

Par conséquent, l’Algérie a besoin d’un baril de Brent à pas moins de 157,2 Dollars, pour avoir un budget équilibré. C’est ce que mentionnent les prévisions du Fonds monétaire international (FMI), pour l’année 2020. Ces données ont été récemment publiées sur le site internet spécialisé Oil Price.

Lire également :

Voici les prix du passeport algérien en 2021

Advertisement