Prévisions météorologiquesDe fortes pluies toucheront plusieurs villes d’Algérie, en ce début de semaine. C’est en effet ce qu’a annoncé, aujourd’hui 7 mars, l’Office national de météorologie, par le biais de deux Bulletins météorologiques spéciaux publiés sur son site internet.

Ainsi, ces phénomènes météorologiques affecteront un grand nombre de wilayas. Il s’agit notamment des villes de : Tizi Ouzou, Bouira, M’sila, Bordj Bou Arreridj, Setif, Mila, Constantine, Saida, Tiaret, Tissemsilt, Medea, Blida, Tipaza, Alger et Boumerdes.

Notons que, les pluies qui s’abattront sur ces localité du nord de l’Algérie, pourront atteindre ou dépasser localement un cumul de 30mm. De plus, elles seront parfois accompagnées d’averses orageuses et de rafales de vents. Il est à signaler que, la validité de ce BMS s’étalera, à compter de 15h00 jusqu’à 22h00.

Pluies en Algérie : alerte à l’ouest du pays

Selon Météo Algérie, des pluies plus intenses toucheront certaines villes de l’ouest de l’Algérie. Ainsi, les wilayas concernées sont les suivantes : Tlemcen, Ain Témouchent, Oran, Mostaganem, Sidi Bel Abbes, Mascara, Relizane, Chlef et Ain Defla.

Lire aussi : Prévisions météo en Algérie : des perturbations au programme dans plusieurs villes du pays

Pour ce qui est de la quantité estimée de la pluviométrie, celle-ci variera entre 20 et 30 mm. Elle pourra atteindre ou dépasser dans certaines villes les 40 mm. Des averses orageuses et des rafales de vents sous orages pourront également accompagner ces pluies. Signalons que, ce deuxième BMS reste valide à compter de ce dimanche 7 mars à 18h00 jusqu’au lundi 8 mars à 18h00.

Par ailleurs, il y a lieu de souligner que toutes les villes sus-mentionnées ont été classées en alerte Orange. « Des phénomènes dangereux sont prévus; soyez très vigilants et suivez les conseils de sécurité émis par les pouvoirs publics », a conseillé l’ONM via son site internet.

Inondations en Algérie : le bilan s’alourdit

Les fortes pluies ayant touché la ville de Chlef, à l’ouest du pays, ont causé des inondations suite au débordement de l’Oued Meknissa. Celles-ci ont provoqué la mort de six personnes, à savoir deux femmes, deux hommes, un garçon de 5 ans et une fille de 12 ans. Quatre autres sont toujours portées disparues. C’est ce qu’a mentionné le tout dernier bilan de la Protection civile, qui été publié ce dimanche matin.

Lire également :

Prévisions météorologiques en Algérie : vents violents sur plusieurs villes algériennes (Bulletin Météo Spécial)