Voyages et immigration – Encore une bonne nouvelle pour les algériens de France. Une compagnie aérienne propose en effet des billets FranceAlgérie pour moins de 200 Euros par personne.

Advertisement

Les vols entre la France et l’Algérie ont repris depuis le mois de juin 2021. Mais en raison des prix élevés, les algériens de l’Hexagone sont sans cesse à la recherche d’alternatives pour voyager à des tarifs plus abordables. Chez la majorité des compagnies, les prix tournent toujours autour des 500 euros pour un aller simple sur la ligne Alger-Paris.

Cette situation, qui suscite la colère de la diaspora algérienne depuis des mois, est principalement due au nombre de vols encore insuffisant. En effet, il n’y a actuellement qu’une cinquantaine de liaisons par semaine au départ de l’Hexagone, ce qui reste bien en deçà de la très forte demande entre ce pays et l’Algérie. En comparaison, le nombre de vols avant la crise sanitaire était d’une soixantaine par jour.

Dans ce contexte, le gouvernement avait annoncé, en novembre dernier la mise en place d’une commission d’enquête sur les prix des billets. Mais alors que le mois de janvier en cours touche à sa fin, ladite commission n’a toujours par rendu ses conclusions.

Voyager moins cher : Des billets France-Algérie à moins de 200 Euros

Mais face à cette situation, les voyageurs algériens peuvent toujours compter sur certaines bonnes occasions pour voyager moins cher. Une compagnie aérienne étrangère propose en effet des billets FranceAlgérie à moins de 200 Euros par personne pour un aller simple au cours de ce mois de janvier. Il s’agit de la low-cost espagnole Vueling Airlines.

Ladite compagnie assure, pour rappel, un vol par semaine sur la ligne Marseille-Alger. Ce dernier a lieu tous les samedis. Sur son site web et son application mobile, Vueling Airlines affiche ainsi un aller-simple à 179,99 Euros par personne sur cette ligne. Un tarif qui est donc très bas en comparaison avec les prix moyens pratiqués par les différentes compagnies.

La raison de cette baisse relative s’explique notamment par la situation sanitaire qui se dégrade dans le monde du fait du variant Omicron. Ce contexte sanitaire a eu un impact négatif su la demande, qui a baissé en raison du fait que de nombreuses personnes préfèrent éviter de voyager, de peur de se retrouver bloquées dans leur pays de destination en cas de fermeture soudaine des frontières.

Lire également : Voyages : l’Algérie de nouveau sur la liste rouge de la France ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici