Voyages et immigration – Le sénateur Abdelouahab Benzaïm s’est exprimé, hier mardi sur les prix des billets vers l’Algérie. Le représentant à la chambre haute du parlement algérien a ainsi appelé à l’ouverture totale des frontières pour faire baisser les tarifs pour les voyageurs.

Advertisement

Les prix des billets vers l’Algérie, notamment au départ de la France sont revenus au coeur de l’actualité ces derniers jours. Il faut dire que malgré l’augmentation du nombre de vols à plusieurs reprises, les voyageurs doivent toujours débourser des sommes astronomiques pour pouvoir voyager.

Au départ de la France, qui est le pays le plus desservi, les algériens doivent ainsi dépenser 500 euros en moyenne pour un aller simple vers l’Algérie. Actuellement, les tarifs frôlent souvent, voire même dépassent la barre des 1000 euros chez plusieurs compagnies. Pour ce qui est d’autres pays comme le Canada par exemple, les voyageurs doivent compter pas moins de 1000 euros au minimum pour se rendre en Algérie.

Dans ce contexte, l’ambassadeur d’Algérie en France a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête chargée de ce dossier depuis la semaine dernière. « Il n’est pas normal de payer 3000 euros pour passer quelques jours en Algérie », a déclaré le même diplomate hier mardi.

Prix des billets vers l’Algérie : les propositions d’un sénateur

De son côté, le sénateur du FLN Abdelouahab Benzaïm s’est également exprimé sur les prix des billets vers l’Algérie, qui sont hors d’atteinte pour une grande partie des citoyens résidant à l’étranger. Le représentant à la chambre haute du parlement algérien a ainsi appelé à l’ouverture des frontières, estimant que cette décision reste la seule solution pour faire baisser les tarifs.

« Le Président a donné ses directives pour prendre soin des membres de la communauté algérienne à l’étranger, je pense qu’il est maintenant du devoir du gouvernement d’ouvrir les frontières terrestres, aériennes et maritimes pour faciliter les déplacements et réduire la pression sur Air Algérie », a-t-il écrit sur sa page Facebook officielle hier mardi.

« Naturellement, ces mesures vont répercuter positivement, au moins sur la réduction des prix des billets d’avion », a-t-il estimé.

Lire également : Hausse des prix des billets d’Air Algérie : voici la raison

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici