Voyages et immigration – La question des prix des billets pour les vols vers l’Algérie au départ de la France continue de susciter la colère des membres de la diaspora algérienne depuis plusieurs semaines.

Advertisement

L’Algérie a rouvert partiellement ses frontières depuis le 1er juin dernier, et ce après une fermeture qui a duré presque 15 mois. Dans ce cadre, plusieurs compagnies aériennes ont programmé des vols au départ et à destination du territoire national. C’est notamment le cas d’Air Algérie, qui compte assurer des liaisons avec les aéroports de Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome tout au long de ce mois de juillet. Tunisair, Turkish Airlines, Alitalia et Lufthansa ont également programmé de desservir l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs, et ce à raison d’un vol par semaine chacune.

Concernant les vols au départ de la France, ils sont assurés par Air France, Air Algérie, Transavia, ASL Airlines et Vueling Airlines. Lesdites compagnies ouvrent les réservations de leurs billets chaque semaine au cours de ce mois de juillet, contrairement à juin dernier où les places avaient été mises en vente en une seule fois.

Prix des billets pour les vols France-Algérie : nouvelles précisions

Toutefois, la question des prix des billets pour les vols vers l’Algérie au départ de la France continuent de susciter la colère des ressortissants algériens établis dans ce pays. En plus de la difficulté de réserver un vol au départ de l’Hexagone qui compte la plus grande communauté algérienne à l’étranger, les billets ont atteint des prix records en raison de la forte demande. À titre d’exemple, les places à bord du vol de Transavia de ce jeudi dans le sens Paris Oran avaient été mises en vente à 730 euros par personne pour un aller simple sur le site internet de la compagnie.

Ce jeudi, le groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) chargé de la gestion des hôtels dédiés au confinement des voyageurs algériens a d’ailleurs apporté de nouvelles précisions concernant les prix des billets pour les vols dans le sens FranceAlgérie. « Toutes les compagnies aériennes encaissent le prix de l’hébergement (confinement des voyageurs algériens, ndlr) directement indexé sur le prix du billet, sauf les compagnies françaises », a ainsi indiqué le même groupe dans une déclaration accordée au média spécialisé Visa Algérie. Le groupe HTT a rappelé que pour les voyageurs arrivant de France, ils doivent s’acquitter des frais de leur confinement une fois arrivés à l’hôtel. Le montant de ces frais a été, rappelons-le, fixé à 33.000 dinars algériens par personne, soit l’équivalent de quelques 250 Euros au taux de change officiel.

Lire également : Remboursement des billets vers l’Algérie : Transavia au coeur d’une vive polémique

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici