Voyages et immigration – Des réponses ont enfin été apportées par le porte parole de la compagnie nationale Air Algérie, Amine Andaloussi, concernant le remboursement des billets d’avion achetés avant la pandémie.

Advertisement

Depuis la fermeture totale des frontières en mars 2020, pas moins de 500 000 billets de la compagnie de transport aérien Air Algérie ont été annulés. Habituellement, la durée de vie d’un billet est d’un an, mais Air Algérie a décidé de prolonger la validité de ces billets jusqu’à la fin de l’année courante.

Avec la reprise des vols et l’ouverture partielle des frontières au mois de juin dernier, la compagnie avait rouvert ses points de vente à l’étranger et annoncé la possibilité de réaliser toutes opérations y compris les remboursements et la revalidation des billets pour une date ultérieure. Alors que des internautes ont affirmé sur les réseaux sociaux qu’ils ont bien pu revalider leurs billets, d’autres ont indiqué que les réponses des agences étaient floues au sujet du remboursement. Ces dernières leur demandaient de « revenir plus tard ».

Remboursement des billets d’Air Algérie : le démêlement

Le porte parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi, s’est exprimé sur le sujet hier jeudi au micro de la chaine télévisée Ennahar TV. « Concernant les billets non-utilisés par nos clients, je rappelle d’abord qu’il s’agit de cas de force majeure qui a obligé Air Algérie à clouer tous ses avions au sol pendant presque 15 mois » a-t-il expliqué.

Il ajoute que ces mêmes billets « sont valables jusqu’à leur utilisation » et qu’« il n’y a aucune date limite et il n’y aura pas de hausse du prix pour ces billets. Le client doit juste revalider son billet » en soulignant que toutes les destinations sont concernées. Rappelons que le programme de la compagnie concerne actuellement dix pays : la France, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Russie, le Royaume Uni, la Turquie, la Tunisie, les Émirats Arabes Unis et le Canada à partir du 26 octobre prochain.

Andaloussi répond enfin à la question des remboursements et insiste encore une fois sur la possibilité de revalidation qui n’a pas de date limite. « J’ai déjà dit qu’Air Algérie a été impactée négativement par la crise du covid-19 et sa trésorerie actuelle ne lui permet pas de rembourser ses clients. L’argent disponible actuellement dans les caisses sera orienté vers la maintenance des avions. Mais encore une fois, nous rappelons que les billets sont valables jusqu’à leur utilisation. Il n’y a aucune date limite » a-t-il déclaré.

Lire également : Vente des billets : Air Algérie gravement accusée

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici