Actualités du trafic aérienLes membres de la diaspora attendent depuis le mois de mars de l’année dernière une reprise des vols réguliers vers l’Algérie. Ils sont impatients à l’idée de prendre connaissance des décisions de Tebboune Abdelmadjid, au sujet de la réouverture des frontières algériennes. Celles-ci seront annoncées, cet après-midi, en marge du conseil des ministres.

Advertisement

Selon certaines indiscrétions, il semblerait que le président de la République acterait bien une réouverture des frontières algériennes et donc une reprise des vols depuis et vers l’Algérie, sous certaines conditions. Cela devrait se faire en date du 13 juin prochain. Dans un premier temps, quatre liaisons quotidiennes décolleraient des deux aéroports de Paris Orly et de Paris Charles de Gaulle, à destination de l’aéroport international de la capitale algérienne. Ceux-ci devraient être opérés par les deux compagnies aériennes nationales Air Algérie et Tassili Airlines.

Ensuite, d’autres dessertes seraient programmées depuis les autres villes françaises vers les aéroports des villes d’Oran, Annaba et Bejaia, en fonction de la situation sanitaire prévalant en sol algérien. Pour ce qui est des transporteurs aériens français, ASL Airlines et Air France, aucune information n’a filtré pour le moment au sujet des vols au départ de la France à destination de l’Algérie.

Lire aussi : Réouverture des frontières algériennes et reprise des vols depuis et vers l’Algérie : Abdelmadjid Tebboune s’exprime

Réouverture des frontières algériennes : Tebboune annulerait-il l’autorisation de sortie d’Algérie ?

Il semblerait que, les responsables algériens aient pris la décision de maintenir d’actualité les autorisations de sortie du territoire national. C’est en effet ce que révèle le site web spécialisé Visa Algérie. Si cela venait à se confirmer cet après-midi à l’issue du conseil des ministres, ce serait une mauvaise nouvelles pour tous les ressortissants algériens désirant quitter le territoire national.

Reprise des vols depuis et vers l’Algérie : sous quelles conditions ?

Il est à noter que, Abderrahmane Benbouzid avait annoncé, jeudi 13 mai, que le comité scientifique en charge du suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie a transmis plusieurs propositions aux hautes autorités du pays, allant dans le sens de la facilitation de l’entrée des ressortissants algériens expatriés. Parmi les suggestions, on y trouve un test PCR datant de moins de 36 heures. Les voyageurs devraient également subir un test antigénique à leur arrivée. Ils devraient respecter un confinement strict d’une période de dix jours s’ils se révélaient positifs.

Pour ce qui est des personnes arrivant depuis des pays classés à haut risque, à cause du nombre conséquent des contaminations aux différentes souches du Coronavirus, tels que l’Inde et le Brésil, des mesures plus strictes seront mises en place, dans le but d’éviter une propagation massive des nouvelles souches de la Covid-19 en sol algérien.

Lire également :

Réouverture des frontières algériennes : un membre du comité scientifique apporte des précisions

Advertisement