Voyages et immigration – La date de la réouverture totale des frontières en Algérie semble se rapprocher de plus en plus après l’annonce faite par le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid.

Advertisement

Dans le but de lutter contre la propagation de la Covid-19 en Algérie, le ministère de la santé avait lancé sa plus grande campagne de vaccination baptisée Big Day le 04 septembre dernier. Les campagnes de sensibilisations incitent les Algériens à se faire vacciner en affirmant que la vaccination reste le moyen le plus efficace pour lutter contre le redoutable virus.

Abderrahmane Benbouzid a présidé aujourd’hui une réunion tenue au sein du siège du ministère, avec le ministre de l’éducation nationale Abdelhakim Belabed, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Abdelbaki Benziane, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels Yacine Merabi et le ministre de le jeunesse et des sports Abderrezak Sebgag ainsi que plusieurs autres cadres pour discuter du déroulement et de l’avancement de la campagne de vaccination. Il considère que ces secteurs sont prioritaires avec la rentrée sociale et scolaire.

Le ministre de la santé a annoncé que le taux de vaccination en Algérie a atteint 50%, ce qui éviterait le risque d’une quatrième vague.

Taux de vaccination à 50% en Algérie : vers une réouverture totale des frontières

L’Algérie se rapproche de plus en plus de son but de vacciner 60 à 70% de la population algérienne. Avec un taux de 50% d’Algériens vaccinés enregistré en cette fin du mois de septembre, l’objectif pourrait être atteint d’ici la fin de l’année. Notons que l’Algérie lancera ce 29 septembre la production du vaccin Coronavac par le groupe Saidal à Constantine en collaboration avec le laboratoire chinois Sinovac.

Rappelons également que plusieurs pays européens reconnaissent le vaccin Sinovac largement utilisé en Algérie. La France, première destination des Algériens à l’étranger, fait également partie de ces pays à partir d’aujourd’hui. Les Algériens ayant reçu leurs deux doses du vaccin pourront désormais accéder à l’Hexagone sans contraintes.

Tous ces éléments regroupés devraient inciter le gouvernement algérien à accélérer la réouverture totale des frontières largement réclamée par la diaspora algérienne, les compagnies de transport aérien et maritime et divers députés de l’immigration d’ici le début 2022.

Lire également : Algérie : vers la création de compagnies aériennes et maritimes privées

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici