Voyages et immigration – Deux compagnies aériennes françaises ont annoncé, hier vendredi qu’elles avaient obtenu l’aval des autorités algériennes pour effectuer des vols de France vers l’Algérie. Il s’agit d’Air France et de sa filiale low-cost Transavia.

Advertisement

Le gouvernement algérien a autorisé la reprise partielle des vols à destination du pays depuis le 1er juin en cours, sous réserve du respect d’un protocole sanitaire strict. Dans ce sens, tous les voyageurs en provenance de l’étranger doivent présenter un test PCR réalisé moins de 36 heures avant leur départ, et respecter une période d’isolement obligatoire de cinq jours à leur arrivée sur le territoire national. Un deuxième test de dépistage sera également effectué à l’issue de cette durée pour déterminer si les voyageurs peuvent quitter leur lieu de confinement.

Les frais de ces procédures ont été fixés à 33.000 dinars, dont les personnes concernées doivent s’acquitter lors de l’achat de leurs billets. Les étudiants et les personnes âgées à faible revenu sont toutefois exemptées de ces charges, sous réserve d’adresser une demande dans ce sens accompagnée des pièces justificatives de leur situation aux représentations diplomatiques algériennes dans leur pays de résidence.

Concernant le programme des vols, qui est principalement assuré par Air Algérie, il concerne actuellement les aéroports de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome. La compagnie nationale dessert ses villes à raison d’un vol par semaine pour chacune d’elles au départ et à destination des aéroports d’Alger, Oran et Constantine. Les compagnies Turkish Airlines, Tunisair et Alitalia desservent également l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs au même rythme que la compagnie nationale.

Vols de France vers l’Algérie : tout ce qu’il faut savoir

De leur côté, Air France et sa filiale low-cost Transavia ont annoncé, hier vendredi qu’elles avaient obtenu l’autorisation des autorités algériennes pour effectuer des vols au départ de la France vers l’Algérie. Transavia a ainsi indiqué qu’elle allait assurer un seul vol en aller-retour sur la ligne Paris-Oran-Paris le 16 juin prochain. Les billets sur ce vol ont été mis en vente sur le site web de ladite compagnie à partir de 350 Euros. « Pour accéder au territoire algérien, les passagers doivent réaliser à leurs frais une quarantaine de 5 jours dans un hôtel dans lequel ils seront assignés par les autorités algériennes à leur arrivée à destination », rappelle Transavia dans un communiqué publié sur son site web.

De son côté, Air France a annoncé qu’elle allait effectuer deux vols entre les deux pays au cours de la semaine prochaine. « Nous vous confirmons qu’Air France a été autorisée à opérer, la semaine prochaine uniquement, deux vols commerciaux entre la France et l’Algérie dans le cadre d’un accord entre les deux pays. Ces vols seront en vente sur airfrance.fr et airfrance.dz prochainement », a précisé ladite compagnie dans une déclaration rapportée par le média spécialisé Visa Algérie. Toutefois, elle n’a pas précisé les dates et les aéroports de destination de ces vols, qui ne sont pas encore ouverts à la réservation sur les sites web précédemment mentionnés.

Lire également : Vols de France vers l’Algérie : Transavia dévoile son programme

Advertisement